Vente immobilière : 6 conseils pour valoriser son bien

4 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Wave break media - iStock

Le but est de susciter un coup de cœur chez l'acheteur afin qu'il se décide sans tergiverser sur le prix. Il est donc important, avant de commencer les visites, de passer en revue votre logement et de prendre quelques mesures qui souligneront ses atouts et qui, à l'inverse, atténueront ses défauts. Se faire épauler par un professionnel du home staging n'est pas obligatoire. Un peu de courage, d'huile de coude, beaucoup de bon sens et quelques bonnes idées suffiront à rendre votre logement très attractif.

Ranger, nettoyer, dépersonnaliser

Afin d'aider l'acquéreur à se projeter dans votre logement, il est impératif que celui-ci soit le plus neutre possible. Ainsi, mieux vaut éviter un intérieur en désordre où s'accumuleraient vos effets trop personnels : étendoir au milieu du salon, jouets d'enfant partout, lits pas faits, produits d'hygiène dans le bac à douche… Autant dire que lorsqu'une ou des visites sont programmées, les lieux doivent avoir été rangés au cordeau, aérés, astiqués et débarrassés de toutes les photos de famille, dessins d'enfants, collections, souvenirs de voyage…

Se séparer de ces objets personnels chargés d'émotions n'est pas toujours facile, mais il faut le faire.

Consultez le guide pratique "Je vends mon logement" Une « check-list » pour ne rien oublier, des outils pratiques et tous les articles utiles J'y vais

Désencombrer

Trop souvent, les logements sont surchargés de meubles, installés au fur et à mesure des besoins de rangement de leurs propriétaires. Cette surabondance étouffe et donne à toute surface l'impression d'être plus petite qu'annoncée. Or, compte tenu des prix des mètres carrés, il est primordial que l'acheteur ait la sensation que le logement présente de beaux volumes. Retirez donc des meubles surnuméraires pour ne laisser que le minimum pour vivre confortablement.

Un seul canapé et deux fauteuils suffisent dans le salon, par exemple. Mais pas d'excès de zèle : n'enlevez pas tout, car il est plus difficile de vendre un logement vide que meublé.

Réparer

Papier peint arraché, carrelage fendu, prise arrachée, joints de salle de bains noircis… Avec le temps, on a tendance à ne plus voir ces défauts. Mais l'acheteur, lui, les remarquera aussitôt et aura une impression négative sur le niveau d'entretien des lieux. Sachant que les acquéreurs privilégient les logements en parfait état, il est fortement conseillé de réparer toutes ces petites défaillances. Cela ne vous coûtera pas très cher mais valorisera votre bien.

Revisiter la déco

Votre bien sera beaucoup plus attractif s'il offre aux visiteurs une décoration sobre, harmonieuse et tendance.

  • Le brun et le marron, désuets, ont un effet répulsif, qu'ils soient sur les murs ou les meubles. Idem pour les couleurs criardes. Si votre budget vous le permet, repeignez quelques éléments, en privilégiant le blanc et les teintes claires, toujours appréciées, en gardant une cohérence d'une pièce à l'autre.
  • Portez une attention particulière à la lumière : retirez les rideaux lourds qui assombrissent pour des voilages ou stores légers ; installez des sources de lumière indirecte qui créeront une ambiance cosy.
  • Veillez à ce que chaque pièce retrouve sa fonction initiale : faites disparaître votre atelier de couture pour y recréer la chambre d'enfant.

Inutile de changer votre mobilier. Faites avec ce que vous avez.

Les biens avec un extérieur sont très demandés et leurs prix s'envolent. Alors mettez le vôtre en valeur au maximum !

Soigner les extérieurs

Depuis la crise sanitaire, les biens avec un jardin, une terrasse ou un simple balcon sont très demandés et voient leurs prix s'envoler.

Alors, mettez le vôtre en valeur au maximum. Tondez la pelouse, taillez les haies, investissez dans des transats. Aménagez votre terrasse ou votre petit balcon avec des plantes en pot et, bien sûr, une table et des chaises. Ces éléments d'agrément aideront le visiteur à s'imaginer dans ce décor agréable.

Réaliser des travaux d'isolation

Améliorer l'étiquette énergétique de votre bien, c'est valoriser ce dernier, d'autant qu'à l'avenir, la note obtenue au DPE (diagnostic de performance énergétique) deviendra un critère déterminant (les logements classés G consommant plus de 450 kWh/m2 /an seront interdits à la location dès 2023, notamment).

Changer les fenêtres ou la chaudière, isoler des combles ou des murs… c'est un réel investissement qui, dans certains cas, peut être justifié et aidera à la vente.

Et si vous optiez pour le home staging virtuel ?

Vous ne vous sentez pas apte à mettre en scène votre logement, ou ce dernier est vraiment trop vétuste ou se compose d'une seule surface à aménager ? Le home staging virtuel est parfois la solution. Les offres foisonnent sur internet… À partir de photos, un architecte réaménage les espaces et les décore, moyennant une somme plutôt raisonnable (99 € pour le salon ou une chambre ou 129 € pour une cuisine ou une salle de bains, chez Rhinov, leader sur ce marché, par exemple). Objectif : offrir aux acheteurs la possibilité de se projeter facilement.

A lire aussi