Vente immobilière

Vendre un bien immobilier ne s'improvise pas. Que vous vendiez en direct, de particulier à particulier, ou en passant par un agent immobilier, vous devez scrupuleusement respecter certaines règlles et connaître vos droits : faire procéder à des diagnostics immobiliers par des techniciens ; convenir de la commission si vous passez par un professionnel et signer le bon mandat ; mettre en valeur votre bien (home staging) ; signer une promesse de vente (promesse unilatérale de vente) ou un compromis de vente ; évaluer la fiscalité en cas de plus-value... Dossier Familial vous guide pas à pas dans vos démarches.

  • Vente immobilière : comment vendre vite et bien votre logement ?

    Vente immobilière : comment vendre vite et bien votre logement ?

    Photos, prix... Voici comment vous y prendre pour vendre rapidement votre logement.

  • Baisse des frais de notaire : ce que vous allez y gagner

    Baisse des frais de notaire : ce que vous allez y gagner

    Les émoluments des notaires vont baisser de 1,9 %. Quant au Pacs, son établissement coûtera 227 € au lieu de 355 € aujourd’hui.

  • Pouvez-vous vendre votre maison avec un crédit en cours ?

    Pouvez-vous vendre votre maison avec un crédit en cours ?

    Revendre un logement avant la fin du crédit

  • Je vends mon logement

    Je vends mon logement

    Réussir la vente de votre appartement ou de votre maison passe par des étapes incontournables qui sont détaillées, étapes par étapes, dans notre dossier.Vous devez commencer par définir le prix, sans le surestimer, réaliser les diagnostics obligatoires pour pouvoir diffuser votre annonce. Vous pouvez préparer les visites en rendant votre logement attractif et sans dissimuler certains problèmes (humidité, voisinage) car votre responsabilité pourrait être engagée.Si vous choisissez de confier la vente de votre bien à un professionnel : n’oubliez pas de vérifier le contenu du mandat et si les frais sont à votre charge. Modérez vos prétentions et marges de négociation, tout en privilégiant la meilleure saison pour la vente, en général au printemps car les familles avec enfants changent de logement pendant les vacances scolaires d’été.Une fois le processus de vente engagé, soyez vigilant quant au contenu de la promesse ou du compromis de vente. Attention au délai de rétractation et à l’indemnité d’immobilisation. Enfin, l’acte définitif de vente devra obligatoirement être rédigé par un notaire, moyennant des frais dont le montant est identique que vous recouriez à un seul ou deux notaires.Il ne vous reste plus qu’à définir la date de la remise des clés, à résilier votre assurance habitation et à régler les impôts locaux. Sachez que la vente de la résidence principale est exonérée d’impôt sur les plus-values. 

  • Je calcule l'imposition sur les plus-values

    Je calcule l'imposition sur les plus-values

    Si la vente de votre appartement ou de votre maison génère une plus-value, c’est-à-dire la différence un gain entre le prix de vente et le prix d'achat, elle peut être imposée. Il existe néanmoins des cas d’exonération : vente de la résidence principale, vente effectuée par des personnes âgées, vente inférieure à 1 500 €…

  • Je sécurise la vente de mon logement

    Je sécurise la vente de mon logement

    Lorsque vous êtes d’accord avec l’acheteur sur la vente, vous allez signer une promesse de vente avant la signature de l'acte de vente définitif. Ce document n'est pas obligatoire, mais il est recommandé pour exprimer votre accord mutuel et déterminer les conditions précises dans lesquelles la vente du logement s'effectuera.Ensuite, l’acte de vente, qui comprend certaines mentions obligatoires, doit être rédigé et signé chez un notaire.

FAQ

Aussi dans la rubrique Vente