Foudre : comment protéger votre maison ?

Incendie, équipement électronique endommagé… Lorsque la foudre frappe de manière directe ou indirecte une habitation, les dommages peuvent être graves. Le point sur les moyens de protéger votre maison et les règles de base à adopter chez vous en cas d’orage.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture

Chaque année, environ 100 habitations sont foudroyées en France, selon l’association Protection Foudre. En tombant sur une maison, la foudre peut entraîner des dommages matériels (destruction, incendie) et blesser des personnes. Mais même sans frapper directement un bâtiment, elle peut occasionner d’importants dégâts. Il suffit qu’un éclair frappe une ligne aérienne d’alimentation ou une ligne de télécommunication quelques kilomètres plus loin pour engendrer une surtension sur l’ensemble du réseau qui peut dégrader les équipements électroniques sensibles comme les télévisions, la Box Wi-Fi ou les ordinateurs.

Bon à savoir 

Si vous comptez 18 secondes entre l’éclair et le tonnerre, la foudre est à environ 6 km de vous.

Le paratonnerre : une protection extérieure efficace

La solution de base pour protéger votre maison de la foudre est d’installer un paratonnerre sur la toiture reliée à une prise de terre spécifique capable d’écouler des courants de foudre haute fréquence.

L'efficacité du paratonnerre dépend de sa taille par rapport à l'environnement immédiat : il doit dépasser de 2 mètres minimum la partie la plus haute du bâtiment à protéger, et son influence s'étend à un cercle au sol dont la taille dépend du niveau de protection choisi. Ce paratonnerre doit être relié au sol par une descente constituée d'un métal conducteur.

Si votre maison est ancienne, assurez-vous que le paratonnerre qui a été installé respecte les normes en vigueur.

Bon à savoir

Le paratonnerre d’un clocher ne protège pas les alentours. La zone de protection d’un paratonnerre reste très limitée. Pour une pointe placée à 30 m de hauteur, la zone protégée correspond à un cercle d’environ 60 m.

Le parafoudre : la protection intérieure contre les surtensions

En complément du paratonnerre, il est recommandé d’installer un parafoudre (ou parasurtenseur). Son installation est même obligatoire dans les départements très exposés au foudroiement. Grâce à ce dispositif de protection intérieure, vous éviterez que les surtensions n'endommagent les appareils sensibles. Dès que la tension dépasse la valeur pour laquelle le parafoudre a été réglé, ce dernier agit comme un véritable court-circuit en déviant le courant vers le sol.

Pour être efficace, le parafoudre est mis en place dans le tableau électrique situé en tête de l'installation, juste en sortie du disjoncteur général. Cette configuration qui permet de se protéger sur une distance d'environ 30 m est suffisante pour la plupart des appartements et des maisons individuelles. Au-delà, il faut installer un parafoudre secondaire.

Bon à savoir 

Le Niveau kéraunique [Nk] est le nombre de jours de tonnerre (ou d'orage) d'une région sur l'année. Dans les zones où le niveau de risque de foudre dépasse les 25 jours par an, le parafoudre est obligatoire. En cas de doute sur votre zone d’habitation, renseignez-vous auprès de votre mairie.

La prise de terre, un maillon indispensable

« On ne peut pas efficacement protéger une installation sans une bonne prise de terre », martèle Jean Le Penven, le président de l'association Protection Foudre. Elle est en effet destinée à écouler dans le sol aussi bien le courant direct de la foudre provenant d'un paratonnerre que celui qui vient de l'élimination des surtensions par les parafoudres. Sa mise en place doit s'effectuer très soigneusement, en tenant compte des propriétés du sol. Elle représente parfois une part non négligeable du budget global (en cas de sol rocheux, par exemple).

Combien coûte une installation pour se protéger de la foudre ?

Les matériels doivent être conformes aux normes et bien utilisés, sous peine d'obtenir l'effet inverse du résultat recherché. Il faut compter un budget d'environ 2 300 € si vous souhaitez installer à la fois un paratonnerre et un parafoudre par le biais d’un professionnel.  Si vous souhaitez uniquement installer un paratonnerre, comptez entre 400 et 450 € en moyenne. Pour un parafoudre seul, comptez alors entre 150 et 250 €.

A noter

Pour obtenir des renseignements et l'adresse d'un professionnel, contactez l’association Protection foudre au 01 53 75 31 31 ou rendez-vous sur le site Internet www.apfoudre.com.

Quelques règles de base en cas d’orage

En l’absence de parafoudre, il est vivement recommandé de débrancher le câble d’antenne ainsi que le cordon d’alimentation électrique du téléviseur, car exposé à une forte surtension, il peut imploser. De même, il est déconseillé de toucher les pièces métalliques tels que les tuyaux d’eau et les robinets, de prendre un bain ou une douche, de se servir des appareils électroménagers. Enfin, n’utilisez votre téléphone fixe qu’en cas d’urgence.

df
Rosine Maiolo
Mis à jour le

Partager cet article :