Construction de votre maison : devez-vous faire appel à un architecte ?

Le rôle de l'architecte est mal connu et les idées reçues sur ce métier nombreuses. Beaucoup pensent par exemple qu'il faut « avoir les moyens » pour s'offrir les services de ce professionnel, d'autres qu'il ne s'intéresse pas aux constructions ordinaires... C'est faux ! (Re)découverte.
2mn de lecture
Il est préférable de confier la réalisation des plans de sa maison à un architecte.
© FredFroese

Il est, en général, préférable de confier la réalisation des plans de sa maison à un architecte. Mais ce n'est pas toujours une obligation.

Lorsque la surface de plancher, c’est-à-dire la superficie (murs extérieurs non compris), ne dépasse pas 150 m2, le recours à un architecte n'est pas obligatoire pour déposer une demande de permis de construire.

Pour la réalisation des travaux et la maîtrise d'œuvre, son intervention n'est jamais obligatoire, même si elle peut s'avérer être une bonne solution.

Attention, si votre projet de construction se situe dans une zone classée, vous devrez recevoir un avis favorable d’un architecte des bâtiments de France (ABF).

En quoi consiste le rôle de l'architecte ?

Il vous permet d'abord de concevoir les plans de votre maison en fonction votre mode de vie, votre famille, votre budget... Ensuite, vous pouvez lui confier une mission de maître d'ouvrage délégué, plus ou moins étendue. L'architecte peut en effet vous assister et vous conseiller dans le choix des matériaux et des entreprises.

L'autre volet du suivi des travaux consiste à inspecter régulièrement le chantier et à contrôler, par corps d'état, le bon déroulement des opérations. Les demandes de paiement qui vous sont présentées par les entreprises sont alors systématiquement visées par l'architecte. Reste la réception des travaux. Là encore, l'architecte vous assiste et vous indique les éventuelles réserves à consigner dans le procès-verbal de réception des travaux. Pour finir, il peut déposer, s’il a dirigé les travaux, la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT) à la mairie du lieu de situation du bien.

Quelles garanties l'architecte apporte-t-il ?

Comme tous les professionnels de la construction, l’architecte engage sa responsabilité professionnelle (qui est obligatoirement couverte par une assurance) en cas de désordres ou de malfaçons dont il peut être reconnu responsable. Cette garantie court 10 années après la réception des travaux pour les dommages qui compromettent la solidité de la construction ou qui la rendent inhabitable (on parle de garantie décennale) et 2 années après réception des travaux pour les défauts affectant les équipements (garantie de bon fonctionnement).

Quant à la garantie de parfait achèvement, qui court pendant un an après la réception des travaux, elle incombe aux entrepreneurs et artisans qui sont intervenus pour la construction de votre maison. Ils sont tenus de réparer les désordres découverts durant l’année qui suit la réception des travaux. S’il est prouvé que les défauts sont dus à une erreur de conception de l’architecte, c’est son assurance qui prendra en charge le coût des réparations.

Quel est le coût de son intervention ?

Les honoraires des architectes sont libres et peuvent considérablement varier d’un professionnel à l’autre. Pour la construction d’une maison, en règle générale, sa rémunération est calculée en pourcentage du montant total des travaux, qui oscille en moyenne entre 8 et 14 %.

df
Viviane Cartairade
Mis à jour le