Punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

Une fois détectées, prenez des mesures pour éliminer les punaises de lit de votre logement. Le point sur les actions à mener avec Stéphane Bras, porte-parole national de la chambre syndicale dératisation, désinsectisation, désinfection (CS3D).

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

2mn de lecture
Les punaises de lit adultes mesurent 5 à 7 mm et ont une forme de pépin de pomme.
Les punaises de lit adultes mesurent 5 à 7 mm et ont une forme de pépin de pomme.

Sachez les détecter : les punaises de lit adultes mesurent 5 à 7 mm et ont une forme de pépin de pomme. Ce sont souvent les piqûres sur votre corps qui vous alertent... mais il est possible aussi de ne rien ressentir. Scrutez les angles des matelas et des canapés : les petits points marron-noir sont les traces de leurs déjections. Vous pouvez aussi retrouver des taches de sang sur vos draps, dues aux piqûres qu’elles vous infligent.

Commencez par des mesures mécaniques : passez scrupuleusement l’aspirateur (puis jetez le sac), voire un nettoyeur vapeur, et lavez tout le linge à 60 °C.

Évitez l’usage d’insecticides car, mal employés, ils peuvent provoquer un effet contraire : les punaises se réfugient dans une autre pièce et l’infestation se répand.

Si vos actions sont sans effet, recourez rapidement à un professionnel. La CS3D répertorie les prestataires fiables.

Vous devrez préparer l’intervention (démontage des lits, rangement, etc.) et prévoir une inoccupation des lieux pendant six à douze heures, y compris pour vos animaux. Les traitements varient au cas par cas, associant insecticides, terre de diatomée, vapeur sèche, et nécessitent trois passages pour briser les cycles de reproduction.

En cas d’infestation massive, le technicien emploiera des traitements thermiques plus lourds. Par exemple, en chauffant volumes, objets ou mobilier à 60 °C pendant une demi-journée, ou bien en les plaçant à − 18 °C pendant soixante-douze heures.

400 euros l’intervention standard

Une intervention standard coûte 400 euros en moyenne, et jusqu’à plusieurs milliers d’euros en cas d’infestation généralisée. Mais cela peut vous éviter de jeter literie, canapé, fauteuils, rideaux, tapis... À vos calculettes !

Si plusieurs appartements de votre copropriété sont touchés, faites appel à un chien détecteur. Il ciblera les foyers existants et cela évitera un coûteux traitement de la totalité de la copropriété.

Il n’existe aucun traitement préventif, à part la vigilance. Attention aux objets trouvés dans la rue ou achetés en brocante (meubles, livres, jouets). En voyage, inspectez les angles des matelas, ne posez pas votre valise sur le lit, les fauteuils ou le sol, mais plutôt dans le bac à douche par exemple, et gardez-la bien fermée. Enfin, emportez des vêtements lavables à 60 °C.

df
Marianne Leclère
Publié le

Partager cet article :