Logement squatté : le récupérer légalement en 4 étapes

3 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Nickbeer - iStock

Sans attendre, portez plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie pour « violation de domicile », infraction prévue par l’article 226-4 du Code pénal. Comme vous devez prouver qu’il s’agit de votre domicile, munissez-vous de factures, de documents fiscaux récupérés sur internet ou d’une attestation fournie par un voisin.

A lire aussi