Investir dans l’immobilier à Rouen

Les investisseurs à la recherches d’un maison ou d’un appartement devraient trouver leur bonheur dans la ville de Rouen. Dans un marché marqué par une légère hausse des prix, les opportunités d’achat sont multiples et varient entre 1 500 et 3 500 euros le mètre carré dans l’ancien. Quels sont les meilleurs quartiers dans cette ville de l’Ouest de la France ? Quid de l’investissement locatif dans le secteur ? Nos experts vous donnent leurs conseils si vous souhaitez investir dans l’immobilier à Rouen.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Investir dans l'immobilier à Rouen
© Tilio & Paolo

Où investir à Rouen ?

La demande de biens excédant l’offre, les prix de l’immobilier à Rouen croissent légèrement – environ 2,5 % en 2018, avec un coût au mètre carré dans l’ancien autour de 2 500 €. « La rive droite de la ville affiche des prix plus élevés, signale Bruno Ferrand, directeur d’une agence Century 21. Un peu moins chères, la rive gauche et les communes adjacentes sont tout de même prisées pour l’achat d’une résidence principale ou pour un investissement locatif. Comptez 2 500 €/m2 dans l’ancien et entre 3 500 et 4 000 € dans le neuf. »

L’offre, grâce aux transports en commun, profite à certaines communes autour de Rouen, en particulier celles situées sur le réseau TEOR : Canteleu, Déville-lès-Rouen, Maromme, Notre-Dame-de-Bondeville, Mont-Saint-Aignan, Darnétal, Bihorel. « On y trouve nombre de petites maisons de ville ou pavillons avec jardin et garage à des prix compris entre 1 700 et 2 200 €/m2. L’attrait est également important pour les zones situées le long de la ligne de métro, dont Le Petit-Quevilly, Le Grand-Quevilly, Sotteville-lès-Rouen et Saint-Étienne-du-Rouvray. »

Autre secteur recherché, l’est de l’agglomération situé à proximité du réseau routier en direction de Paris : Bonsecours, Le Mesnil-Esnard et Franqueville-Saint-Pierre. Le mètre carré se négocie autour de 2 700 €. Pour une maison, les secteurs de Saint-Gervais ou du Jouvenet offrent de belles possibilités.

Les meilleurs quartiers pour un investissement à Rouen

Entre la gare et la cathédrale

« Le centre historique de la rive droite et les quartiers situés entre la gare et la cathédrale de Rouen sont très demandés, note Éric Poirier, responsable de l’agence Orpi Sud Immobilier. En revanche, il est difficile d’y trouver un grand logement avec ascenseur et stationnement. Ce secteur est parfait pour des placements locatifs dans des T1 ou T2 vendus entre 80 000 et 120 000 €. » Attention, ces petites surfaces partent vite. Par endroits, la rentabilité peut avoisiner les 8 %. L’extension de la zone piétonne, prévue cette année, devrait encore renforcer l’attractivité du secteur. « On trouve les prix les plus élevés au nord de la gare et alentour, précise Bruno Ferrand. Les transactions atteignent parfois 3 500 €/m2 dans l’ancien et 5 000 €/m2 dans le neuf. » Le quartier Saint-Marc a aussi la côte.

En s’éloignant de l’hypercentre de Rouen en direction de la préfecture, les prix ont tendance à descendre autour de 2 300 €/m2.

Luciline

Ancienne zone d’activité portuaire de la rive droite, Luciline est un écoquartier attractif car très dynamique, mais moins cher que l’hyper-centre. « De nombreux bâtiments aux normes basse consommation sont en cours de construction, le tout à proximité des transports et de nouveaux aménagements, rénovation des quais de Seine ou centre commercial Docks 76, argumente Éric Poirier. La fourchette de prix se situe entre 2 500 et 3 000 €/m2. » Bruno Ferrand ajoute : « En plein essor car ciblé par de jeunes actifs ou des étudiants, malgré le manque de stationnements, Luciline dispose de nombreux T1 et T2 destinés à la location. Dans ce cas, le prix moyen d’achat dépasse 3 000 €/m2 dans les constructions neuves. »

Centre rive gauche

Moins prisée mais riche en opportunités intéressantes, la rive gauche connaît une légère érosion de ses prix. Toutefois, la tendance pourrait s’inverser dans les années à venir.

« Avec une desserte de métro, la proximité du centre historique et le projet de la future gare à Saint-Sever qui entraîne déjà des bouleversements – réaménagement des quais, du centre commercial et implantation d’un cinéma –, la cote du secteur grimpe, prévient Éric Poirier. De belles opérations sont à réaliser. Les prix varient entre 1 500 et 1 700 €/m2. »

Autre quartier à explorer, celui du Jardin des plantes : « On peut y trouver une maison de ville avec 3 chambres et petit jardin à moins de 200 000 €, dans un environnement agréable. »

Nord de Rouen

Les communes préférées de l’agglomération se situent au nord : Mont-Saint-Aignan, Bois-Guillaume et Bihorel, notamment. « À cela s’ajoutent Déville-lès-Rouen ou Maromme, par exemple, où de nombreux projets sortent de terre, annonce Bruno Ferrand. Le prix moyen dans le neuf s’élève à 2 800 €/m2. »

Et pour ceux qui recherchent la ville à la campagne « Plus au nord, les communes d’Isneauville et de Quincampoix offrent également de belles possibilités, y compris dans le neuf. »

df
Yves Deloison
Mis à jour le

Partager cet article :