Travaux d'entretien : le propriétaire peut-il imputer les frais sur les charges locatives récupérables ?

Gérants, retraités et associés de SCI propriétaire de deux maisons, nous effectuons personnellement les entretiens et interventions chez ses locataires. Le temps passé ainsi que les fournitures sont imputés sur les charges locatives récupérables. Or, un locataire conteste notre temps passé personnel, que nous comptons à 20 € l'heure, sous prétexte que c'est "du travail facturé et non déclaré", et menace de transmettre notre dossier de justificatifs à l'URSSAF et aux Sces Fiscaux. Nous sommes convaincus que cette pratique est légale, même si nous ne pouvons fournir de factures justificatives. Risquons-nous d'être inquiétés par ces services à ce sujet ? Nous précisons que chez lui nous avons passé 30 h en 2009, mais que seules 10 h lui ont été attribuées, les 20 h restantes sont restées à la charge de la SCI, estimant qu'elles n'entraient pas dans le cadre des charges locatives récupérables.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
df
Article publié le