Acheter pour louer en 2018

L’investissement immobilier locatif, sous conditions, s’avère lucratif. En outre, il est accessible à presque toutes les bourses, à partir de 10 000 euros. Nos conseils pour réussir ce placement, quelle que soit la mise de fonds.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
  • Acheter pour louer : viser la rentabilité

    Acheter pour louer : viser la rentabilité

    La qualité du bien et sa durée de détention constituent deux critères clés pour optimiser votre placement. Sans oublier le sérieux du locataire !

  • Comment investir dans des places de parking ?

    Comment investir dans des places de parking ?

    Investir dans un parking se révèle rentable et peu risqué en raison de ses caractéristiques : mise de départ modeste, souplesse des règles de location et charges réduites. Les propriétaires de voitures étant légion en France, vous avez encore quelques années devant vous pour réaliser de bonnes affaires avec ce type d’investissement locatif. Quel loyer fixer ? Quelles charges pèseront sur vos épaules ? Quid du bail pour votre garage ? Découvrez comment investir intelligemment dans les parkings en suivant nos conseils.

  • Immobilier : acheter pour louer vide ou meublé

    Immobilier : acheter pour louer vide ou meublé

    Immobilier : acheter pour louer vide ou meublé

  • Placement immobilier : faut-il investir dans une résidence services ?

    Placement immobilier : faut-il investir dans une résidence services ?

    Les résidences destinées spécialement aux étudiants ou aux seniors autonomes fleurissent. Un bon investissement, sous conditions.

  • Location : la fiscalité des loyers perçus

    Location : la fiscalité des loyers perçus

    Les revenus issus des loyers bénéficient d’abattements plus ou moins importants, selon la nature du bien immobilier et le régime fiscal choisi. Explications.