Location d'une cave : dans quelles limites le propriétaire peut-il augmenter le loyer ?

Je loue une cave de 6,50 m2 dans un immeuble d'habitation récent à Boulogne-Billancourt depuis deux ans, pour stocker des archives et des objets de ma SARL. Le loyer était de 50 €/mois. Un an plus tard, il est passé à 51,05 € le 1er avril 2012. En décembre 2012, le proprétaire m'écrit que le loyer est "manifestement sous évalué", s'appuyant sur les tarifs de "Shurgard" et d'"une pièce en plus", et autres sociétés de même nature. Il m'informe vouloir fixer le loyer à 100 € mensuels à compter du 1er avril 2013, soit une augmentation de + 96 %. Dans la situation actuelle, cette augmentation est insupportable. Je précise par ailleurs que le propriétaire qui réside dans le Var, exerce le métier d'inspecteur des impôts. Est-il possible de modérer cette augmentation dans des limites raisonnables ?

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
df
Article publié le