Vivre dans un écoquartier

Depuis une dizaine d'années, les écoquartiers fleurissent un peu partout en France. À quoi faut-il s'attendre dans ce type de résidence, quels sont les avantages et les inconvénients de ces logements où l'écologie compte ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
7mn de lecture
Dans un écoquartier, l'environnement est protégé
© Istock / ah_fotobox

Apparus à la fin des années 1990 dans le nord de l’Europe – en Allemagne et dans les pays scandinaves –, les écoquartiers ont su se faire peu à peu une place dans le paysage. En France, les premières initiatives sont apparues au milieu des années 2000. Il a fallu attendre un concours lancé en 2008 par l’État et la création, en 2012, du label national ÉcoQuartier pour voir le nombre de projets décoller.

Plus de dix ans après, l’attrait pour les écoquartiers est toujours vif, si on se réfère aux derniers chiffres fournis par la plateforme officielle du label. Le compteur affiche 81 écoquartiers sur l’ensemble du territoire et 183 autres projets en cours de réalisation.

df
Raphaëlle Pienne
Publié le

Partager cet article :