En principe, les héritiers acceptant la succession paient les dettes

Le mort saisit le vif : le patrimoine transmis inclut l’actif et le passif de la personne décédée. Vous avez toutefois la possibilité d’accepter la succession à concurrence de l’actif net. Entretien vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris.

A lire aussi

Partager cet article :