Une assurance pour couvrir les frais d'obsèques

Une assurance pour couvrir les frais d'obsèques

Le prix de revient des assurances frais d'obsèques varie selon l'âge auquel vous les souscrivez, celui auquel vous décédez et la somme d'argent que vous voulez mettre dans vos funérailles.

Vous n'avez personne à qui confier l'organisation de vos obsèques ? Ou vous avez quelqu'un à qui la confier, mais n'êtes pas sûr qu'il les organisera comme vous l'entendez ? Ou vous êtes sûr qu'il les organisera comme vous l'entendez, mais ne disposez pas de la somme qui lui permettra de les régler ? Dans les trois cas, vous pouvez songer à prendre une "assurance frais d'obsèques" : son objet est de vous garantir le financement, la conception et l'exécution de vos obsèques.

Somme reversée au moment du décès

On peut la contracter auprès d'un assureur ou d'un opérateur funéraire habilité. Pour en garantir le financement, vous pouvez verser à votre assureur, qui la placera pour vous, la somme que vous entendez consacrer à vos obsèques : en échange de "frais de dossier" ou non, l'assureur s'engage à reverser, le moment venu, à l'ayant droit ou à la compagnie de pompes funèbres de votre choix la somme déposée, augmentée des intérêts acquis.

Versements étalés et cotisations

Vous pouvez ne verser qu'une partie de la somme et la compléter par une série de versements étalés sur quelques mois ou quelques années, l'assureur réglant la différence si vous décédez avant d'avoir effectué l'ensemble de vos versements. Jusqu'à l'âge de 75 ans, vous pouvez choisir de ne rien verser du tout à la signature et de vous acquitter à vie d'une cotisation mensuelle, d'autant plus élevée que vous êtes âgé et que le capital que vous entendez consacrer à vos obsèques est important.

Cette formule s'impose lorsque l'on n'a pas d'autre choix. Elle est avantageuse quand le décès intervient rapidement (mais attention, un délai de carence d'un à deux ans est parfois prévu).

Les avantages d'un descriptif chiffré

Le prix des obsèques varie d'une ville à l'autre. À Paris, il est, en moyenne, de 20 % plus élevé qu'en province.

Si vous ne voulez pas cotiser plus que nécessaire, demandez à l'opérateur funéraire habilité que vous avez pressenti de calculer le prix

des prestations souhaitées, de sorte que vous puissiez provisionner la somme correspondante (en euros constants).

Le respect de vos volontés

En vue de garantir la conception de vos obsèques, vous pouvez indiquer vos principales volontés à votre assureur, qui les transmettra au bénéficiaire du capital : cérémonie religieuse ou civile, inhumation ou crémation, lieu où vos restes doivent reposer.

Pour que votre assureur soit prévenu de votre décès à coup sûr, il ne suffit pas de porter sur vous votre carte d'assuré. En cas de mort accidentelle ou de vol post mortem, elle peut en effet disparaître. Mieux vaut donc également prévenir vos proches. Vos ayants droit disposent de trente ans pour récupérer la somme prévue. Augmentée des intérêts correspondants.