Faire rédiger son testament par un notaire

Le testament authentique est effectué en présence de deux notaires ou d'un notaire assisté de deux témoins et est conservé par le notaire.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Une femme relit son testament chez un notaire.
© La rédaction d'un testament authentique chez un notaire avec deux témoins.

Les témoins du testament authentique ne peuvent pas être des proches parents du testateur, ni les légataires, ni les clercs de notaire. Le testateur dicte son testament au notaire, qui peut l'écrire lui-même ou le faire dactylographier par un collaborateur. Le testament est ensuite lu à voix haute, puis signé par le testateur, les témoins et le notaire.

Pourquoi recourir à un notaire ?

Déjà, parce que le notaire est à même de vous conseiller sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire : c'est un argument de poids dans les successions compliquées, notamment si vous avez de nombreux biens ou encore des enfants de plusieurs mariages.Ensuite, parce qu'il est difficilement contestable. Recourir à un notaire permet donc de s'assurer de la validité de son testament.

C'est également la seule forme possible pour les personnes qui ne peuvent plus écrire (personnes âgées ou malades).Le recours au testament authentique est également utile si vous n'avez pas d'héritiers réservataires : il permet au légataire universel de prendre directement possession de ses biens sans aucune formalité particulière.

Enfin, il existe des situations pour lesquelles un testament authentique est obligatoire. Ce sera le cas si le testateur veut reconnaître un enfant naturel.

Un testament écrit à la main par un testateur sans l'aide d'un notaire est un testament olographe.

df
Nathalie Cheysson Kaplan
Mis à jour le

Partager cet article :