Succession : tout ce qu’il vaut mieux savoir avant…

Après le décès d’un proche, se pose en général le problème de la succession. Si le plus souvent elle passe par un notaire, il est quand même bon de se renseigner sur les principes, au moins dans les grandes lignes. Quelles sont les règles de partage, comment racheter les parts d’une maison, doit-on payer des droits, rédiger un testament, le conserver chez soi ? Est-il possible de faire accélérer son notaire, faut-il sortir d’une indivision, donner la nue-propriété d’un bien à ses enfants ? Nos experts et nos journalistes livrent tous les éléments qui permettent d’y voir plus clair.

FAQ

Outils et services

Aussi dans la rubrique Succession

    • Succession : comment contester le partage

      Succession : comment contester le partage

      Les héritiers ont le droit de contester une succession. Mais seuls certains motifs sont recevables par le tribunal de grande instance. Et les délais sont plus ou moins longs selon les cas.

    • Le dialogue, meilleur moyen d’apaiser un conflit entre héritiers

      Le dialogue, meilleur moyen d’apaiser un conflit entre héritiers

      Les héritiers doivent privilégier le dialogue devant le notaire pour mettre fin à un litige. Ils ne doivent envisager une action en justice que si leurs échanges n’aboutissent pas. Interview vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris.

    • Prévenir les conflits concernant sa propre succession

      Prévenir les conflits concernant sa propre succession

      Il est possible que des litiges surgissent après l’ouverture de la succession. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, évoque les moyens permettant de prévenir de son vivant les conflits, à commencer par le dialogue. Entretien vidéo.

    • Comment évaluer le coût du règlement d’une succession ?

      Comment évaluer le coût du règlement d’une succession ?

      Une succession présente un coût pour les héritiers. Variables selon les situations, les sommes dues incluent la fiscalité et les frais notariés. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous expose les éléments à prendre en compte. Interview vidéo.

    • Régler une succession prend généralement 6 mois environ

      Régler une succession prend généralement 6 mois environ

      Les différentes étapes du règlement d’une succession aboutissent classiquement en quelque 6 mois au total. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous explique en quoi il s’agit d’un délai raisonnable en l’absence de conflit entre les héritiers ou de testament complexe. Entretien vidéo.

    • L’intervention d’un notaire est nécessaire dans toutes les successions

      L’intervention d’un notaire est nécessaire dans toutes les successions

      Pour toutes les successions, recourir à un notaire est obligatoire, au moins pour une étape, l’établissement de l’acte de notoriété. C’est ce que nous rappelle Aude Carré, qui exerce cette profession dans une étude familiale à Paris. Interview vidéo.

    • En principe, les héritiers acceptant la succession paient les dettes

      En principe, les héritiers acceptant la succession paient les dettes

      Le mort saisit le vif : le patrimoine transmis inclut l’actif et le passif de la personne décédée. Vous avez toutefois la possibilité d’accepter la succession à concurrence de l’actif net. Entretien vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris.

    • L’assurance-vie permet de transmettre son patrimoine

      L’assurance-vie permet de transmettre son patrimoine

      Le contrat d’assurance-vie est un outil efficace pour transmettre son patrimoine, mais il ne permet pas de déshériter totalement ses enfants. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous expose les règles de l’assurance-vie. Interview vidéo.

    • Le coût d’un testament dépend de sa forme et des conseils donnés

      Le coût d’un testament dépend de sa forme et des conseils donnés

      Vous vous demandez combien vous devez payer pour faire un testament ? Le coût est variable selon la forme que vous choisissez et la complexité des conseils que vous recevez, nous indique Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris. Entretien vidéo.

    • Testament authentique : les risques de contestation sont faibles

      Testament authentique : les risques de contestation sont faibles

      Les risques de remise en cause d’un testament notarié lors de l’ouverture de la succession sont limités. Ce document fait foi par lui-même. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous détaille le principal avantage de cette forme de testament. Interview vidéo.

    • Une feuille blanche et un stylo pour rédiger un testament olographe

      Une feuille blanche et un stylo pour rédiger un testament olographe

      Le testament olographe est écrit de la main du testateur. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous donne des conseils pour remplir les conditions de validité du testament olographe et permettre sa mise en application. Entretien vidéo.

    • Dans de nombreuses situations, il est pertinent de faire un testament

      Dans de nombreuses situations, il est pertinent de faire un testament

      Vous pouvez aménager les règles prévues par la loi en faisant un testament. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, évoque les cas où il est pertinent d’accomplir cette démarche, notamment pour gratifier son partenaire de Pacs. Interview vidéo.

    • Faire un testament pour répartir son patrimoine après son décès

      Faire un testament pour répartir son patrimoine après son décès

      Cette démarche vous permet de décider qui va hériter de votre patrimoine. Le testament prend principalement deux formes : olographe, donc rédigé à la main, ou authentique, c’est-à-dire notarié. Entretien vidéo avec Aude Carré, qui exerce cette profession à Paris.

    • Le testament, un moyen de gratifier une personne extérieure à sa famille

      Le testament, un moyen de gratifier une personne extérieure à sa famille

      Vous êtes libre de faire un testament. Vous pouvez y choisir vos héritiers. Si vous le souhaitez, vous avez la faculté de transmettre votre patrimoine à une personne extérieure à votre famille. En vidéo, Aude Carré, notaire à Paris, nous donne son éclairage.

    • Un avantage fiscal pour les donations et les legs des grands-parents

      Un avantage fiscal pour les donations et les legs des grands-parents

      Les grands-parents ont la possibilité de faire des donations et des legs à leurs petits-enfants. Ces libéralités font l’objet d’un abattement fiscal. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous explique comment les grands-parents peuvent gratifier leurs petits-enfants.

    • Le testament, nécessaire entre concubins et partenaires de Pacs

      Le testament, nécessaire entre concubins et partenaires de Pacs

      Contrairement aux conjoints, les concubins et partenaires de Pacs n’ont aucun droit dans la succession ouvert par la loi. Un testament est donc indispensable pour leur permettre d’hériter. Interview vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris.

    • La part du conjoint survivant dans la succession peut être augmentée

      La part du conjoint survivant dans la succession peut être augmentée

      La part du conjoint survivant peut être améliorée par rapport à ce que prévoit le Code civil. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous expose les moyens permettant d’augmenter les droits du conjoint dans l’héritage. Entretien vidéo.

    • Succession : la totalité pour le conjoint survivant en l’absence d’enfant

      Succession : la totalité pour le conjoint survivant en l’absence d’enfant

      Une personne n’a pas la faculté de priver ses enfants de droits dans sa succession. En pratique, le seul cas où le conjoint survivant peut hériter de la totalité du patrimoine est celui où le défunt ne laisse aucun enfant. Entretien vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris.

    • Chacun a droit à une partie de la succession de ses parents

      Chacun a droit à une partie de la succession de ses parents

      Nul ne peut déshériter totalement ses enfants. En présence de deux enfants, chacun doit recevoir au moins un tiers du patrimoine des parents. Il est néanmoins possible de favoriser l’un par rapport à l’autre. Interview vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris. 

    • Droits de succession : un abattement de 100 000 € par enfant

      Droits de succession : un abattement de 100 000 € par enfant

      Chaque enfant d’une personne décédée bénéficie d’un abattement fiscal de 100 000 € sur la valeur de sa part dans la succession. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous explique les règles de la fiscalité des héritages. Interview vidéo.

    • Entre les enfants du défunt, le patrimoine est partagé à parts égales

      Entre les enfants du défunt, le patrimoine est partagé à parts égales

      La loi pose le principe selon lequel le patrimoine d’une personne laissant des enfants est partagé entre eux à parts égales. Le conjoint survivant a aussi des droits dans la succession. Entretien vidéo avec Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris.

    • En l’absence de testament, la loi fixe les règles de succession

      En l’absence de testament, la loi fixe les règles de succession

      Chacun peut décider qui va hériter de son patrimoine. C’est le principe de la liberté testamentaire, qui connaît cependant des limites. Aude Carré, notaire dans une étude familiale à Paris, nous éclaire sur les règles de succession des personnes sans enfant. Interview vidéo.

    • Faire rédiger son testament par un notaire

      Faire rédiger son testament par un notaire

      Le testament authentique est effectué en présence de deux notaires ou d'un notaire assisté de deux témoins et est conservé par le notaire.

    • Comment rédiger son testament ?

      Comment rédiger son testament ?

      Il est possible de rédiger soi-même son testament, c'est alors un testament olographe. Pour que ce document soit valable, son testateur doit tenir compte de certaines règles strictes.