Quand les facteurs rendent visite aux personnes âgées

Quand les facteurs rendent visite aux personnes âgées
Le facteur passera une, deux, quatre ou six fois par semaine chez la personne âgée. - © Régis Duvignau - Reuters

Pour rompre l’isolement, La Poste lance un nouveau service baptisé « Veiller sur mes parents ».

Ces trois dernières années, les facteurs ont effectué plus de 50 000 visites au domicile de personnes âgées en France dans le cadre du service de proximité Proxi Vigie Cohesio, destiné aux collectivités territoriales. Aujourd’hui, La Poste propose le même service aux particuliers, avec « Veiller sur mes parents ». Objectif : maintenir le lien social et rassurer les proches d’un parent vieillissant. D’abord commercialisée sur Internet, la prestation sera disponible dans tous les bureaux de poste à partir du 22 mai prochain.

Comment ça marche ?

Le facteur effectuera des visites régulières de 5 à 15 minutes. Vous choisissez la fréquence et les jours de passage : 1, 2, 4 ou 6 fois par semaine. A chaque visite, vous êtes informé directement sur votre smartphone, via une application dédiée, « de la tenue et du bon déroulement de la visite ainsi que des éventuels besoins exprimés par le bénéficiaire du service » (course, dépannage…), explique La Poste dans un communiqué.

En souscrivant au service, vous devez désigner une ou plusieurs personnes de confiance (amis, voisins, famille…) qui résident à proximité (5 à 15 minutes) et qui peuvent être alertés en cas de besoin.

S’ils le souhaitent, les seniors peuvent avoir « un équipement connecté à un centre de veille et d’assistance disponible 24h/24 et 7j/7 qui peut, si nécessaire, appeler les proches et les secours ». La plateforme d’assistance propose également les coordonnées de professionnels à joindre en cas de petits dépannages. Ainsi, à tout moment, ils peuvent contacter le centre de veille pour une alerte, une question…

Les facteurs reçoivent-ils une formation ?

Oui, les facteurs sont formés aux relations avec les personnes âgées auprès de médecins gérontologues et de psycho-gérontologues du Gérontopôle « Autonomie et longévité » des Pays de la Loire. 40 000 des 75 000 postiers ont déjà suivi la formation.

Le service est-il payant ?

Oui, l’offre de lancement débute à 35,90 euros par mois (17,95 euros après crédit d’impôt) pour une visite par semaine et le service de téléassistance. Puis, 54,90 euros pour 2 visites, 94,90 euros pour 4 et 134,90 euros pour 6.

Pour y souscrire, deux possibilités :

Une fois votre adhésion validée, votre parent reçoit sa première visite dans les cinq jours ouvrés suivants.