Cambriolage : les solutions selon votre budget

Cambriolage : les solutions selon votre budget
Des équipements ou services permettent de limiter le risque de cambriolage. - © Photographee.eu

Au rythme moyen de près d’une tentative de vol par minute en France, mieux vaut sécuriser son logement. Quel équipement ou service mettre en place en priorité ? Tout dépend des points de vulnérabilité de votre habitation.

La porte blindée

La porte blindée, éventuellement doublée d’un bloc-porte lui aussi blindé, limite fortement le risque d’intrusion.

Coût : 1 500 € à 4 000 € pose comprise pour la porte, idem pour le bloc-porte.

Une serrure multipoint

Une serrure multipoint certifiée A2P et posée par un professionnel limite les risques. Dans deux cas sur trois, les cambrioleurs tentent de passer par la porte d’entrée.

Coût : 350 à 900 € pose comprise.

Un système d’alarme

Un système d’alarme est d’autant plus dissuasif que l’on affiche une liaison avec une centrale de télésurveillance. Comme moins d’un ménage sur dix en dispose, les individus malveillants auront tendance à préférer une autre cible.

Coût : à partir de 350 € par an l’abonnement + 100 € la pose.

Une barre de renfort

Une barre de renfort améliore sensiblement la résistance de la porte du garage, point d’accès souvent mal protégé.

Coût : 80 € à 180 € + 80 € minimum pour la pose.

Une centrale domotique

Une centrale domotique permet de simuler une présence dans le logement en ouvrant les volets et en allumant la lumière et la télévision.

Coût : 350 à 700 € hors équipements connectables.

L’interphone ou le visiophone

L’interphone ou le visiophone valent mieux que le portail pour dresser un premier obstacle contre les intrus lorsque la maison est occupée.

Coût : 40 à 150 € pour un interphone, 100 à 350 € pour un visiophone, + 150 € minimum pour la pose.

Une société de gardiennage

Une société de gardiennage complétera la sécurisation de la résidence. Elle peut aussi relever le courrier.

Coût : à partir de 1 200 € pour une ronde quotidienne pendant un mois.

Un système de vidéosurveillance par webcam

Un système de vidéosurveillance par webcam se déclenche en cas de mouvement lorsque la maison est vide et alerte le propriétaire par sms.

Coût : 150 à 300 € pour une webcam et le logiciel prêt à installer.

Une haie défensive

Une haie défensive constituée d’épineux (pyracanta, houx, épine-vinette, aubépine) fait joliment et naturellement barrage aux intrus.

Coût : à partir de 250 € les 10 mètres linéaires, plantation comprise.

Des barreaux ou une grille scellée

Des barreaux ou une grille scellée dans la maçonnerie évitent une potentielle entrée par un soupirail, un vasistas ou une fenêtre basse dépourvue de volets.

Coût : à partir de 200 € pose comprise.

Des volets roulants

Des volets roulants en aluminium équipés de système antirelevage sont bien plus résistants que les modèles standard en PVC.

Coût : 200 à 500 € + 100 € minimum pour la pose.

La cornière antipince

La cornière antipince protège la porte d’entrée contre le forçage au pied-de-biche.

Coût : 60 à 120 € + 150 € minimum pour la pose.

Les vitrages retardateurs d’effraction

Les vitrages retardateurs d’effraction composés de couches de verre et de films intercalaires en butyral de polyvinyle (PVB), résistent plusieurs minutes aux coups et découragent les tentatives d’intrusion.

Coût : 200 € à 400 € le mposé.

Des barres de sécurité

Des barres de sécurité pour volets compliquent la tâche des cambrioleurs habitués à les forcer.

Coût : 10 à 25 € par fenêtre jusqu’à 1,20 m pour un kit prêt à poser.

Contre le risque de cambriolage, 7 bons réflexes qui ne coûtent rien

1. Prévenir les voisins de son absence.

2. Faire relever son courrier, le transférer ou le faire garder par la Poste.

3. S’inscrire à l’opération Tranquillité vacances auprès de la police ou de la gendarmerie pour être sur le chemin de ronde des fonctionnaires.

4. Ne pas indiquer son absence sur son répondeur téléphonique, voire transférer ses appels.

5. Ne pas mentionner ses vacances sur les réseaux sociaux ou uniquement après avoir filtré les amis qui pourront lire les publications.

6. Ranger échelle et outils de jardin qui pourraient être utilisés pour entrer par effraction.

7. Fermer les volets. Même si cela signale une absence, c’est plus sûr et requis par les assureurs.

Police et gendarmerie : leurs conseils gratuits

Parfaitement au fait des techniques d’intrusion des cambrioleurs, les référents sûreté dispensent des consultations individuelles destinées à identifier les mesures de protection les plus adaptées à son logement. Coordonnées sur : referentsurete.com/localisez-votre-referent-surete.html.