Employé de maison : comment rompre son contrat de travail en toute légalité ?

Mes parents ont respectivement 84 et 89 ans, très affaiblis tous les deux par de nombreux problèmes de santé. Ils utilisent les services d'une employée de maison depuis 7 ans dont ils sont persuadés qu'elle les vole. Et de fait, depuis des années, de petites choses disparaissent : un couteau à fromage, un tire-bouchon, du linge de maison, de la lingerie, de la vaisselle, les planches d'une armoire... mais aussi, 100 € dans le portefeuille d'un amie de passage, un caisse de 6 bouteilles de champagne... De menus larcins donc mais récurrents. Cette employée de maison n'a eu de cesse d'accuser les autres de ces disparitions : les petits-enfants de passage, une autre employée présente ponctuellement pour s'occuper de mon père alors que ma mère était dans une maison de convalescence après une chute. Désormais, elle avance simplement l'argument selon lequel elle n'est pas au courant. Tout ceci pèse terriblement sur le moral de ma mère qui n'a plus confiance dans cette personne. Elle voudrait s'en séparer mais sait que la loi est très stricte. Comment peut-elle donc résoudre ce problème ? Est-elle ligotée à cette employée jusqu'au bout ou y a-t-il un moyen de s'en séparer ?

La réponse de notre expert

Tout employeur peut rompre le contrat de travail de son salarié par un licenciement, pour motif personnel, lequel peut être prononcé pour cause réelle et sérieuse, faute grave, ou faute lourde.


















df
Publié le