À quoi sert le recensement ?

À quoi sert le recensement ?

À quoi servent les données collectées lors des campagnes de recensement de la population ? En quoi suis-je concerné ? Le point sur un acte civique plus utile qu'il n'y paraît.

Vous avez peut-être eu la visite des agents recenseurs de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), entre le 16  janvier et le 22 février dernier, vous invitant à répondre au questionnaire du recensement.

Pour cette campagne, 23 000 agents recenseurs, munis d’une carte tricolore avec photo d’identité et portant signature du maire, se sont présentés au domicile des 9 millions de personnes concernées par cette campagne, dans 7 135 communes de moins de 10 000 habitants et dans les 983 communes de plus de 10 000 habitants.

Quand serai-je recensé(e) ?

La plupart ont rempli des documents papier, mais certains, dans quelque 400 communes, ont pu aussi répondre via un formulaire électronique. En 2015, toutes les communes concernées par le recensement offriront cette possibilité. Pour savoir en quelle année vous serez recensé, il suffit de taper le nom de votre commune sur le site le-recensement-et-moi.fr.

Connaître la population française

Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). Toutes les informations recueillies sont strictement confidentielles et traitées de manière anonyme.

Il permet de connaître la population française de trois façons 

  • son évolution par rapport aux recensements précédents ;
  • son état au moment du recensement ;
  • son avenir grâce à des projections effectuées à partir de ces connaissances.

Ajuster les équipements collectifs

Outre le nombre d’habitants, il indique leurs nom et prénoms, leur âge, leur profession, leurs conditions de logement, leurs déplacements domicile-travail ou domicile-études, leurs modes de transport, etc. Des données qui permettent aux pouvoirs publics d’orienter leurs décisions en matière de politique locale dans les communes, les départements ou les régions.

De cela dépend notamment la construction de logements, la création de routes et de moyens de transport, d’équipements collectifs (écoles, hôpitaux, gymnases, maisons de retraite), etc.

Fixer le budget de la commune

De ces chiffres dépendent aussi plus de 350 dispositions législatives ou réglementaires liées à la vie des communes. Ils servent, par exemple, à déterminer la dotation globale de fonctionnement versée par l’État à chaque commune, élément essentiel de ses ressources financières, donc de son budget, les conditions d’implantation des pharmacies et des bureaux de tabac, ou encore les barèmes de certaines taxes (publicité, jeux, spectacles, débits de boissons).

Enfin, connaître le nombre d’habitants vivant dans une commune sert à effectuer le découpage des circonscriptions électorales et à fixer le nombre de conseillers municipaux.

Et aussi sur Dossier familial