Comment choisir le nom de votre association ?

Comment choisir le nom de votre association ?
Le nom de votre association ne doit pas avoir été déjà enregistré. - © Todor Tsvetkov

Sous réserve de respecter certaines règles, vous êtes libre de donner à votre structure la dénomination que vous souhaitez.

Vous avez le libre choix de la dénomination de votre association dans la mesure où vous respectez plusieurs règles. Explications avec Brigitte Bourgois, directrice de la Maison des associations d’Amiens métropole (Maam).

Le nom de votre association doit être libellé dans l’alphabet latin et ne doit pas dépasser 250 caractères, espaces compris, pour pouvoir être publié intégralement au Journal officiel.

Un nom d’association original

Il ne doit pas avoir été déjà enregistré. Consultez le greffe de votre département, le site Internet du Journal officiel des associations et le site de l’Institut national de la propriété intellectuelle (Inpi).

Il ne doit pas créer de confusion avec le nom d’une entreprise ou d’un autre organisme, ni inclure le nom d’une personne physique sans son accord explicite (sauf exceptions).

Il ne doit pas employer un terme qui implique un statut juridique particulier. Une association loi 1901 ne peut pas être une mutuelle, une fondation, une SARL ou une association communale.

Trouver un nom d’association : les trois écueils fréquents

Vous devez veiller par ailleurs à éviter trois écueils fréquents.

Le nom doit être en rapport avec votre activité et ne pas prêter à confusion. Par exemple, l’association Le patchwork polyglotte a-t-elle pour but de promouvoir l’apprentissage des langues ou d’initier à la couture des personnes de plusieurs nationalités ?

Évitez les acronymes qui ne facilitent pas toujours l’identification : AC2B est une dénomination moins évocatrice, et donc moins mémorisable, que l’Amicale des cyclistes des Deux-Baies.

Pensez au classement par ordre alphabétique dans les différents registres. Ainsi, il n’est pas toujours utile de faire débuter ce nom par Association.

  • Pour en savoir plus sur les démarches à accomplir, renseignez-vous sur associations.gouv.fr ou auprès de la Maison des associations de votre région (maisonsdesassociations.fr).