Une réforme du lycée pour des élèves mieux accompagnés

Une réforme du lycée pour des élèves mieux accompagnés

ACTU / Une réforme du lycée est à nouveau lancée. Au programme : refonte du système d’orientation, soutien des élèves en difficulté, développement des langues étrangères et de la culture.

En 30 ans, le lycée a beaucoup évolué. Aujourd’hui, 65 % d’une classe d’âge obtient le baccalauréat contre moins de 30 % en 1985. Mais, chaque année, 50 000 jeunes quittent le lycée sans le bac, et un étudiant sur deux échoue en première année universitaire.

Trois chantiers prioritaires sont annoncés par le chef de l'Etat : une orientation plus progressive, un suivi personnalisé tout au long de la scolarité, et une ouverture sur les langues étrangères et la culture.

Une orientation scolaire progressive et réversible

Pour permettre les changements de trajectoire entre les séries au cours ou à la fin de l’année, des stages de complément de programmes seraient mis en place pendant les vacances scolaires. Mais les réorientations se feraient par décision du conseil de classe et concerneraient seulement les élèves en difficulté dans la série choisie.

La classe de première deviendrait plus générale, avec un tronc commun et des enseignements de spécialités autorisant les corrections de trajectoire au cours ou à la fin de l’année. En classe de seconde, deux enseignements d’exploration (au lieu d’un seul actuellement) seraient introduits, pour découvrir de nouvelles disciplines et mieux choisir son parcours.

Rénover les séries littéraires et technologiques

Par ailleurs, l’objectif est de rééquilibrer les séries générales et technologiques. Les séries technologiques (S.T.I. et S.T.L.) seraient rénovées. Des classes préparatoires spécifiques seraient développées, pour que les élèves issues de ces filières aient davantage la possibilité d’intégrer les écoles d’ingénieurs.

De plus, l’attractivité de la série L serait renforcée, avec l’introduction de disciplines nouvelles, par exemple le droit. La création d’un enseignement de langues et de civilisations étrangères spécifiques est envisagée, pour faire de la série littéraire une véritable série internationale.

Un accompagnement individualisé au lycée

La réforme prévoit de mettre en place deux heures d’accompagnement personnalisé par semaine et pour tous, de la seconde à la terminale, sans alourdir l’emploi du temps des élèves. Placées sous l’autorité d’un enseignant, ces séances en petits groupes seraient consacrées soit à du soutien (pour les élèves en difficulté), soit à de l’approfondissement (pour les bons élèves), soit à une réflexion sur l’orientation, sur le projet personnel de l’élève.

De plus, afin de réduire les redoublements, des stages de remise à niveau seraient proposés aux élèves volontaires durant les vacances scolaires

Favoriser les langues étrangères

L’apprentissage oral des langues étrangères devrait être renforcé grâce à l’usage des nouvelles technologies, tandis que les enseignements en langues étrangères (histoire, sciences, etc.) seraient développés.

Dans les cours de langue, les élèves seraient regroupés par niveau. D’une façon générale, les séjours linguistiques seraient encouragés. Et chaque lycée devrait nouer un partenariat avec au moins un établissement européen.

Développer la culture générale des lycéens

Côté culture, un enseignement transversal d’histoire des arts serait créé, grâce à la réécriture des programmes des disciplines fondamentales (histoire, français, sciences…). Cet enseignement ferait l’objet, selon des modalités à définir, d’une évaluation au bac.

Dans chaque lycée, serait institué un "référent culture", chargé des relations de l’établissement avec le monde culturel environnant. Des partenariats entre les lycées et les institutions culturelles de leur région seraient systématisés.

La réforme du lycée n'est pas encore effective

Toutes ces mesures vont faire l’objet d’une concertation au sein des lycées avant une prise de décision d'ici la fin de l’année.

Enfin, la mise en œuvre de la réforme serait étalée sur trois ans :

  • septembre 2010 : classe de seconde
  • septembre 2011 : classe de première
  • septembre 2012 :classe de terminale.