Parcoursup : tout savoir sur la procédure d’admission complémentaire

Parcoursup : tout savoir sur la procédure d’admission complémentaire
La phase d'admission complémentaire se déroule jusqu'au 21 septembre. - © maurusone

Jusqu’au 21 septembre se déroule une procédure d’admission complémentaire sur Parcoursup. Les futurs étudiants peuvent formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux dans des formations disposant de places vacantes.

Mardi 25 juin, 171 413 jeunes étaient toujours sur liste d’attente ou n’avaient pas reçu de proposition sur la plateforme d’affectation dans l’enseignement supérieur, Parcoursup. Après une semaine de suspension pendant les épreuves écrites du bac, le processus de réponses aux vœux a repris et va se dérouler jusqu’au 5 septembre. En parallèle, une procédure d’admission complémentaire a été ouverte ce mardi et va durer jusqu’au 21 septembre.

A qui s’adresse la procédure d’admission complémentaire ?

La phase complémentaire s’adresse principalement à :

  • ceux qui n’ont pas encore reçu de proposition d’admission ;
  • ceux qui n’ont pas confirmé de vœux au 31 mars inclus ;
  • ceux qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup. Ces candidats doivent s’inscrire sur la plateforme avant le 22 juillet pour y participer.

Mais rien n’empêche les élèves ayant déjà accepté une proposition d’admission en phase principale de faire de nouveaux vœux dans des formations ayant encore des places disponibles pendant cette phase complémentaire.

Les candidats de lycée français à l’étranger préparant ou ayant obtenu un bac français peuvent également y participer.

> A LIRE : Étudier à l’étranger sans dépenser trop

Comment formuler ses vœux ?

Il est possible de formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux pour des formations ayant des places vacantes. Pour cela, il faut se connecter à son dossier et cliquer sur l’onglet « Vœux » puis « Vœux en phase complémentaire ». Les places disponibles sont recensées sur le moteur de recherche. Attention, des places peuvent se libérer au fur et à mesure, il est donc recommandé de consulter régulièrement le moteur de recherche.

A noter : il n’est pas possible de candidater pour une formation dans un établissement déjà demandé en phase principale.

Chaque vœu doit être accompagné d’un projet de formation motivé. En clair, l’élève doit expliquer en quelques lignes pourquoi il souhaite intégrer telle ou telle formation.

Quand seront adressées les réponses ?

Les formations non sélectives (licences générales, Paces) ont jusqu’à 8 jours pour répondre à une candidature tandis que les sélectives (prépas, BTS, IUT, etc.) peuvent retarder leurs réponses le temps de leurs congés estivaux. La date limite de réponse des formations sera affichée en face de chaque vœu.

Les candidats pourront recevoir trois types de réponse :

  • pour les formations sélectives : « Oui » (proposition d’admission) ou « Non » ;
  • pour les formations non sélectives : « Oui » ou « Oui-si » (cela signifie que l’établissement conditionne l’inscription de l’élève au suivi d’un parcours de formation personnalisé comme un stage de remise à niveau ou un cursus adapté).

Comment seront alertés les candidats ?

Comme pour la phase principale, ils seront informés via leur dossier personnel sur Parcoursup, leur boîte mail personnelle et l’application mobile de la plateforme s’ils l’ont téléchargée.

> A LIRE : Étudiants : les bons plans pour arrondir ses fins de mois

Dans quels délais les candidats devront-ils répondre aux propositions d’admission ?

La date limite de réponse est toujours affichée en face de chaque proposition d’admission. Les délais sont les mêmes que pour la phase principale. Pour les propositions reçues entre le 26 juin et le 29 juin, les candidats ont jusqu’au 1er juillet inclus pour répondre. Ensuite, jusqu’au 1er septembre, le délai de réponse est raccourci à trois jours. Le 2 septembre, il passe à deux jours puis du 3 au 21 septembre, les candidats devront répondre le jour même.

« Il est important de répondre à toutes les propositions d’admission », insiste le ministère de l’enseignement supérieur. Si l’élève a reçu plusieurs réponses positives, il ne peut en accepter qu’une seule. S’il a reçu une proposition d’admission à une formation en phase complémentaire et qu’il en a déjà accepté une en phase principale, il devra faire un choix.

Enfin, lorsque le candidat est accepté à la formation désirée, il doit renoncer à ses éventuels vœux en attente. Il peut ensuite prendre connaissance des modalités d’inscription administrative pour la rentrée 2018.

A LIRE AUSSI :

- Logement étudiant : le prix moyen d’un studio dans les villes universitaires

- Visale : l’accès à la garantie des loyers impayés devient plus facile

- Toit + moi : faire cohabiter les retraités et les étudiants européens