Obtenir une bourse du ministère de la Culture

Obtenir une bourse du ministère de la Culture
Certains étudiants ont droit à une bourse du ministère de la Culture. - © skarin

Certains étudiants sont éligibles une bourse du ministère de la Culture. Une récente circulaire énumère les formations ouvrant droit à une bourse.

Les étudiants suivant certains cursus peuvent obtenir une bourse du ministère de la Culture, qui a fixé, dans une circulaire du 6 août, le cadre juridique applicable pour l’année universitaire 2018-2019.

Les bourses concernées sont :

  • les bourses d’enseignement supérieur sur critères sociaux ;
  • l’aide au mérite ;
  • l’aide à la mobilité internationale.

Montants versés

Les montants versés sont les mêmes que pour les bourses relevant du ministère de l’Enseignement supérieur.

La circulaire énumère les formations ouvrant droit aux bourses du ministère de la Culture pour l’année universitaire 2018-2019. Il s’agit notamment des formations :

  • assurées dans 18 Ecoles nationales supérieures d’architecture (ENSA) et 2 Ecoles nationales supérieures d’architecture et de paysage (ENSAP) ;
  • aux diplômes de premier cycle, de muséologie et de deuxième cycle de l’Ecole du Louvre ;
  • aux diplômes de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) ;
  • au diplôme de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) ;
  • au diplôme national supérieur professionnel (DNSP) de comédien délivré par le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris ;
  • au diplôme de l’Ecole nationale supérieure des métiers de l’image et du son (Fémis).

Conditions à remplir

Hormis les formations suivies, les critères à satisfaire sont les mêmes que pour les bourses relevant du ministère de l’Enseignement supérieur. 

Ainsi, pour une première demande de bourse sur critères sociaux, vous devez être âgé de moins de 28 ans au 1er septembre de l’année de formation. « À partir de 28 ans, l’étudiant ne doit pas interrompre ses études pour continuer à bénéficier d’une bourse », indique le texte. La limite d’âge peut être reculée en fonction de la durée :

  • du service civique ;
  • du volontariat dans les armées ;
  • du volontariat international.

« Pour tout étudiant, la limite d’âge est reculée d’un an par enfant élevé », selon la circulaire (à télécharger ici).

Les étudiants atteints « d’un handicap reconnu par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées » ne peuvent se voir opposer aucune limite d’âge.

Si le demandeur doit disposer « du baccalauréat français ou d’un titre ou diplôme admis en dispense ou en équivalence pour l’inscription en première année d’études supérieures, cette condition n’est pas exigée pour l’attribution d’une bourse lors du passage en deuxième année ». La circulaire précise en outre qu’« il pourra être tenu des modalités particulières d’inscription dans certains établissements d’enseignement supérieur ».