Les enfants sur Internet en toute sécurité

Les enfants sur Internet en toute sécurité

Sensibiliser les enfants aux problèmes qu'ils pourraient rencontrer sur Internet et se doter d'un logiciel de contrôle parental permet de les laisser naviguer à leur guise.

Internet constitue une source inépuisable d'informations et de connaissances mais son usage n'est pas sans danger, en particulier pour les enfants.

"Ils peuvent être confrontés à des images choquantes, de nature pornographique ou violente, en effectuant une recherche. Ils risquent aussi d'être influencés par des blogs ou des forums incitant au suicide ou à l'anorexie, ou d'être amenés à divulguer leur adresse ou leur numéro de téléphone. Et il arrive qu'ils fassent de mauvaises rencontres en discutant sur un chat et se voient proposer un tête-à-tête avec un inconnu", déplore Christine du Fretay, présidente de l'association e-enfance.

Des logiciels pour limiter les risques

Cependant, pas de panique, il est possible de limiter ces risques, grâce à des outils tels que les logiciels de contrôle parental. Ils jouent un rôle de rempart : ils empêchent l'accès aux pages Internet dont le contenu est inadapté aux enfants. Il existe deux techniques de filtrage : les "listes blanches" et les "listes noires". Dans le premier cas, seuls des sites spécifiquement destinés à un jeune public sont autorisés. Dans le second, le filtrage se fait sur la base d'une liste de sites interdits et grâce à une analyse des contenus par mots-clés.

Concrètement, l'ouverture d'une page Internet contenant le mot "drogue" ou répertoriée par le logiciel comme appartenant à un site inapproprié est automatiquement bloquée. Les logiciels offrent généralement la possibilité de choisir l'un de ces deux modes de filtrage, en fonction de l'âge de l'enfant. Selon Jean-Marc Steffann, directeur Haut Débit et Internet chez France Télécom, " les listes blanches sont recommandées jusqu'à 11 ans, les listes noires aux ados". Et les parents peuvent personnaliser eux-mêmes ces listes et changer les critères de filtrage.

Éduquer pour mieux protéger

Si ces outils offrent une bonne protection à vos enfants, ils ne constituent pas une garantie absolue. Il est donc essentiel de parler avec eux et de les informer des problèmes qu'ils pourraient rencontrer. "Nul besoin d'être un technicien informatique pour éduquer des enfants, souligne Christine du Fretay. Il faut dialoguer avec eux et leur donner les mêmes conseils de prudence que dans la vie de tous les jours. Vous leur avez appris qu'il ne faut pas donner son adresse à un inconnu. Cela s'applique aussi à Internet." Ainsi, il est important d'établir des règles claires, et de leur dispenser une série de conseils élémentaires : ne jamais communiquer leurs coordonnées à quelqu'un qu'ils ne connaissent pas sans vous en avoir parlé, ne pas accepter de rendez-vous avec une personne rencontrée en ligne sans vous en avoir parlé, ne pas procéder seuls à des achats en ligne, supprimer systématiquement, sans les lire, les messages électroniques provenant de personnes qu'ils ne connaissent pas.

Navigation accompagnée

Pour mieux les sensibiliser, naviguez avec vos enfants le plus souvent possible, et incitez-les à se confier s'ils rencontrent une situation embarrassante. "Ma fille n'a le droit de se connecter qu'une heure par jour pour chatter ou jouer en ligne, un peu plus longtemps si elle veut effectuer des recherches pour l'école. Mais dans ce cas je reste auprès d'elle pour l'aider, confie Catherine. Je lui ai expliqué que j'ai installé ce logiciel pour sa sécurité et elle l'accepte très bien. Je lui ai aussi demandé de venir me parler quand un incident, même mineur, se produit."

Afin de faciliter la communication, mieux vaut installer l'ordinateur dans une pièce commune et non dans une chambre isolée. Vous pouvez retrouver ces conseils dans des guides réalisés par les fournisseurs d'accès, les associations ou les organismes gouvernementaux. Enfin, tous ces acteurs vous donnent la possibilité de dénoncer des sites illicites ou inappropriés sur leur portail.

Contrôle parental et téléphones mobiles

Aujourd'hui, de plus en plus de téléphones mobiles permettent d'accéder à Internet et à des services multimédias. Les enfants risquent donc d'être confrontés à des contenus inadaptés sur leur portable. C'est pourquoi, à l'image des fournisseurs d'accès à Internet, les opérateurs de téléphonie (Orange, SFR, Bouygues Télécom…) proposent gratuitement à leurs abonnés des solutions de contrôle parental. Nul besoin d'installer

le logiciel, il suffit de téléphoner au service client pour l'activer sous
vingt-quatre heures. "Le filtrage interdit tous les sites de charme et
les services de communication (chats, blogs, sites de rencontres).
Seuls les sites faisant partie du portail de l'opérateur, dont le contenu
est vérifié, sont autorisés", précise l'Afom (Association française des opérateurs mobiles). Ce filtrage est donc très restrictif, mais les opérateurs proposent aussi un contrôle parental plus modulable.
L'UNAF, Union Nationale des Associations Familiales publie un guide pour "la parentalité à l'ère du numérique" avec des conseils pratiques, à télécharger gratuitement en ligne sur le site http://www.unaf.fr/

Quelques contacts utiles

Voici quatre adresses de sites Web pour en savoir plus sur la protection de vos enfants sur Internet.

www.e-enfance.org : site de l'association e-enfance.

Des explications sur les risques liés à Internet, des conseils pour les parents, classés par tranches d'âge des enfants, et un test comparatif des logiciels de contrôle parental, qui vous informera sur leur qualité et leur efficacité.

www.pointdecontact.net : site réalisé par l'AFA (Association

des fournisseurs d'accès et de services Internet). Des informations, des recommandations, et un formulaire de dénonciation des contenus illicites.

www.internetsanscrainte.fr  : un site de la Délégation aux usages de l'Internet. Un espace parents avec des informations sur la protection des mineurs, un guide conseils à télécharger, un espace pour les 12-17 ans et même un pour les 7-12 ans.

 

Des logiciels aux nombreuses possibilités...

D'autres fonctionnalités sont souvent proposées par les logiciels de contrôle parental : blocage des outils de communication (e-mail, messagerie instantanée), interdiction des transactions bancaires, enregistrement des sites consultés (pour pouvoir vérifier ceux que votre enfant a visités)… Il est même possible de définir des tranches horaires de connexion si vous craignez que votre fils ou votre fille ne passe trop de temps devant l'ordinateur…

En réglant tous ces paramètres, vous constituez pour votre enfant un "profil" qui définit ses droits et ses interdits. Ce profil est associé à un nom d'utilisateur et à un mot de passe, que votre enfant devra obligatoirement utiliser pour pouvoir se connecter à Internet. De la même façon, vous pourrez créer un profil d'utilisateur pour chacun des membres de la famille. Il est à noter que ces réglages sont facilités par les logiciels qui proposent des profils préenregistrés.

Depuis avril 2006, à la suite d'un accord avec le ministère délégué à la Famille, les fournisseurs d'accès à Internet (Wanadoo, Alice, AOL, Free…) mettent à la disposition de leurs abonnés des logiciels de contrôle parental gratuits, simples d'utilisation et performants. Vous pouvez les télécharger directement sur le site Web de votre fournisseur d'accès (sauf pour les utilisateurs d'AOL, le logiciel étant déjà préinstallé). Sachez qu'il existe également d'autres logiciels gratuits diffusés sur Internet et des logiciels payants.