La maternelle, déjà une école ?

La maternelle, déjà une école ?

La maternelle française n'a rien d'une garderie ! Elle prépare aux premiers apprentissages, axés sur le langage et la vie en société.

L'école maternelle, c'est du sérieux ! Revus en 2008, les programmes visent à donner aux élèves les moyens de réussir leur entrée à l'école primaire et à les préparer à l'apprentissage de la lecture.

D'ailleurs, selon le vocabulaire officiel, les trois années de maternelle forment le "cycle des apprentissages premiers".

En maternelle, six domaines d'apprentissage

Les programmes ne sont pas rigides. Laissant une grande place au plaisir, au jeu, ils s'articulent autour de six domaines : "S'approprier le langage, "Découvrir l'écrit", "Devenir élève", "Agir et s'exprimer avec son corps", "Découvrir le monde" et "Percevoir, sentir, imaginer, créer".

Mettre l'élève en situation

L'enseignement est fondé sur le fait que toute situation est source d'apprentissage, adapté en fonction de l'âge.

Quand l'enseignant propose aux enfants de faire semblant de préparer un repas avec des jouets, il leur demande de verbaliser leurs actions, afin d'accroître leur vocabulaire", donne pour exemple Lucie Gillet, enseignante en maternelle.

"Lorsque l'on compte les absents et les présents, ou que l'on vérifie que chacun aura une cuillère pour goûter, on travaille la notion du nombre", explique Laurence Chartier, également professeur en maternelle.

La maternelle et la découverte de l'autre

Les deux thèmes "Langage" et "Devenir élève", par exemple, sont appréhendés le matin dès l'arrivée de l'enfant dans la classe. En petite section de maternelle, après avoir accroché son vêtement sous son prénom, il doit mettre sa carte, sur laquelle sont portés sa photo et son prénom, dans une pochette de la couleur du groupe auquel il appartient.

Apprendre à reconnaître un prénom

Ce "travail" permet aux enfants d'apprendre différentes représentations d'eux-mêmes et des autres, par le biais de la photo et du mot. Il leur apprend à reconnaître un prénom parmi d'autres.

Ce prénom peut être écrit à la fois en majuscules et en minuscules, ce qui entraîne, par imprégnation, la découverte de deux types de calligraphie.

Le langage au centre des activités scolaires

Le langage demeure au cœur des activités, car il permet d'aborder d'autres domaines de compétences. Par exemple, le professeur demandera aux parents d'inscrire dans un "cahier de vie" les activités que l'enfant aura pratiquées pendant ses vacances. Cela servira ensuite de support pour alimenter les discussions en classe : chacun raconte, écoute les autres, ajoute des commentaires…

Dès la petite section, les élèves découvrent le livre, notamment à travers les contes et histoires lus par l'enseignant.

La lecture est fondamentale pour confronter les enfants à des tournures de phrase nouvelles, développer leur vocabulaire, leur mémoire et leur imaginaire…", affirme Lucie Gillet.

Travailler la motricité à l'école

Une grande part de l'emploi du temps est aussi consacrée aux activités de motricité.

L'espace est très important. Si l'enfant n'est pas structuré dans son corps, il ne saura pas distinguer le haut du bas, la droite de la gauche. Ces notions sont primordiales pour aborder l'écriture", explique Christine Lemoine, enseignante et administratrice du site Web www.maternailes.net.

Découvrir et comprendre le monde

En préambule aux sciences, à l'histoire et à la géographie, des ateliers peuvent être mis en place pour permettre à l'élève de manipuler, d'expérimenter, d'observer, de comparer…

Certaines classes font pousser des plantes, d'autres élèvent des fourmis.

Fabriquer une station météo

En fabriquant une station météo, votre enfant scolarisé en petite section devra exercer son sens de l'observation : scruter les flaques dans la cour de récréation, regarder si les arbres ont ou non des feuilles… Cela permet de travailler sur un vocabulaire de base : soleil, pluie, nuage, brouillard… Un imagier peut être fabriqué dans le cadre des activités manuelles.

Réaliser des relevés météorologiques quotidiens

En grande section, les élèves réaliseront des relevés quotidiens en utilisant un thermomètre et un pluviomètre… Le travail sur le langage sera plus précis : averse, orage, bruine, grésil, tempête, verglas, ouragan…

Soutenez vos enfants !

L'école est souvent source d'inquiétude, pour les enfants comme pour les parents. Afin d'aider votre enfant à se sentir bien, prenez le temps d'emmener vous-même votre enfant à l'école, afin de voir sa classe et de communiquer avec le professeur.

Soyez attentif aux travaux scolaires

Prêtez attention à tout ce qu'il rapporte : cahiers, créations, dessins… Cela le motivera et le valorisera. Demandez-lui régulièrement ce qu'il fait en classe. Même s'il ne s'épanche pas, continuez à lui montrer ainsi votre intérêt.

Enfin, l'enseignant doit régulièrement transmettre aux parents un livret contenant des évaluations permettant de mesurer les progrès accomplis par l'enfant. Évitez de le comparer systématiquement aux autres.

Discutez avec l'enseignant en cas de doute

Si vraiment vous avez un doute ou une inquiétude, prenez rendez-vous avec l'enseignant.