L'internat, combien ça coûte ?

L'internat, combien ça coûte ?

L'internat peut être une bonne solution quand la scolarité près du domicile pose des problèmes. Son coût est souvent surestimé, car des aides publiques permettent de l'alléger.

Obligatoire quand le collège ou le lycée est éloigné du lieu d'habitation et n'est pas desservi quotidiennement, ou mal, l'internat offre, en dehors de cet impératif, des avantages matériels et psychologiques. Après la classe, les élèves ne restent pas seuls, ils peuvent profiter d'études

surveillées.

À l'époque de l'adolescence, quand les relations entre parents et enfants sont tendues, l'internat permet souvent de mettre une distance salutaire.

De 1000… à 15 000 €

Le coût réel de l'internat est généralement mal connu. Dans les 1 500 établissements publics, les frais varient de 1 000 à 2 000 € par an, payables par trimestre, en fonction de l'établissement et du niveau de scolarité de l'élève.

Dans les 1 000 institutions privées, ils varient de 1 500 à 15 000 € par an, généralement payables par trimestre. Il n'y a pas de rapport direct entre le prix et les prestations proposées. Les établissements privés sous contrat sont moins chers que les établissements hors contrat. La proximité de la capitale se paie plus cher.

Les frais de transport en sus

Aux frais d'internat, il faut ajouter les inévitables frais de transport.

La carte 12-25 de la SNCF est la bienvenue ! Elle coûte 49 € par an et offre :

  • jusqu'à 60 % de réduction dans tous les TGV, les Corail Téoz et les couchettes des autres trains, dans la limite des places disponibles (mieux vaut réserver à l'avance) ;
  • 50 % de réduction à bord des Corail, Corail Intercités, TER et sur les voitures-lits, pour les trajets commencés en période bleue du calendrier Voyageurs ;
  • 25 % de réduction dans tous les autres cas, quels que soient le train et le moment du départ.

Des aides existent

La prime à l'internat est destinée aux élèves boursiers nationaux scolarisés en internat. D'un montant annuel de 234,93 €, elle est strictement liée au statut d'élève boursier. Les familles n'ont pas de dossier spécifique à remplir, cette prime étant attribuée automatiquement aux élèves boursiers internes.

Le fonds social collégien et lycéen est destiné aux familles ayant des difficultés financières passagères ou durables. Il fournit des aides pour les élèves des établissements publics du second degré et des établissements privés sous contrat. Elles permettent de faire face à tout ou partie des dépenses de transport et des sorties scolaires.La demande est à adresser au secrétariat de l'établissement. L'aide accordée est fonction des crédits disponibles.

Le conseil général peut vous épauler en fournissant, par exemple, une aide à l'équipement pour les élèves entrant en lycée professionnel, ou une aide à la mobilité par une prise en charge partielle des frais de transport. Chacun fournissant une aide différente, il est nécessaire d'interroger celui dont dépend votre domicile ou le lieu d'enseignement.

Comment s'informer ?

Dans le public, la demande doit être adressée à l'inspection d'académie. On peut toutefois commencer par téléphoner aux établissements pour se renseigner sur les places disponibles. Le site www.internat.education.gouv.fr propose un annuaire des établissements classés par départements et par académies, avec leurs caractéristiques et leurs coordonnées.

Pour le privé, il existe un organisme centralisateur, le Fabert, accessible sur le site www.fabert.com, par téléphone au 01 47 05 32 68 ou au 04 37 28 96 17, sur place aux centres de documentation : 20 rue Fabert 75007 Paris ou 52 rue Chevreul 69007 Lyon.

Et aussi sur Dossier familial