Garde d’enfant : 30 000 nouvelles places en crèche d’ici à 2022

Garde d’enfant : 30 000 nouvelles places en crèche d’ici à 2022
30 000 places en crèche seront créées d'ici à 2022. - © lostinbids

La Cnaf a adopté la nouvelle convention qui va lier pendant cinq ans la branche famille de la Sécurité sociale à l’Etat. Elle prévoit entre autres la création de 30 000 places en crèche et de 500 000 places en centres de loisirs pour accueillir les enfants les mercredis.

Le conseil d’administration de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) a adopté, mercredi 11 juillet, la nouvelle convention d’objectifs et de gestion (COG) qui lie la branche famille de la Sécurité sociale à l’Etat pour les cinq prochaines années.

Développer l’offre d’accueil du jeune enfant

En 2017, la France comptait près de 409 500 places en crèche sur tout le territoire, selon les chiffres de la Cnaf. La convention prévoit d’en créer 30 000 supplémentaires, dont une part significative dans les quartiers prioritaires. Pour « favoriser la mixité et l’inclusion », un financement supplémentaire sera attribué aux communes qui créeront des places dans des territoires sous-dotés ou à destination des enfants issus de familles modestes ou en situation de handicap. Sous le quinquennat précédent, 32 500 places ont été créées.

Il est également prévu que soit financé 500 000 nouvelles places en centres de loisirs – à hauteur d’un euro par heure et par enfant – pour répondre au « plan mercredi » mis en place par le gouvernement dans les communes ayant opté pour un retour à la semaine de quatre jours d’école.

En matière de parentalité, les Caisses d’allocations familiales (CAF) s’engagent à créer près de 500 lieux d’accueil enfants-parents (espaces de jeux et d’échanges ouverts aux enfants de moins de six accompagné de leur(s) parent(s)) et 150 postes de médiateurs familiaux.

Développer l’animation de la vie sociale

Pour faciliter l’intégration des familles dans la vie collective et citoyenne, les CAF aideront au fonctionnement de 400 centres sociaux supplémentaires, dont 260 dans les quartiers prioritaires.

Plus de démarches en ligne

Enfin, plus de 500 millions d’euros seront investis pour moderniser le système informatique. Cela permettra :

- de pouvoir réaliser l’essentiel de leurs démarches en ligne,

- de rechercher les personnes qui ont droit aux aides mais que ne les demandent pas,

- de lutter contre la fraude,

A LIRE AUSSI :

- Garde d’enfants : l’anticiper pour éviter la galère de la rentrée

- Garde d’enfant : bientôt une nouvelle aide pour les femmes les plus modestes

- Allocations familiales : tous les montants en vigueur le 1er avril

- Burn-out maternel, où trouver de l’aide ?