Education : bientôt neuf nouvelles écoles de la deuxième chance

Education : bientôt neuf nouvelles écoles de la deuxième chance
Chaque année, 15 000 jeunes sans qualification ni diplôme passent par les écoles de la 2e chance. - © chaofann

Chaque année, 15 000 jeunes sans qualification ni diplôme passent par les écoles de la 2e chance (E2C) pour se construire un avenir professionnel. D’ici 2022, cette solution contre le décrochage scolaire pourra bénéficier à 6 000 élèves de plus.

Vingt ans après l’ouverture de la première école de la deuxième chance (E2C) à Marseille, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud a annoncé la création de 9 nouveaux établissements en France d’ici 2022.

Aujourd’hui, l’Hexagone en compte 124, implantées dans 56 départements. Ces écoles, dont l’accès est gratuit, s’adressent aux jeunes de moins de 26 ans sortis du système éducatif classique sans diplôme ni qualification professionnelle.

En quoi consiste la formation des E2C ?

Le parcours de formation combine :

  • l’acquisition ou la mise à niveau du socle de compétences de base (français, mathématiques, informatique) ;
  • la maîtrise de compétences sociales et civiques afin de faciliter l’insertion dans la vie professionnelle et citoyenne ;
  • et des stages dans des secteurs d’activité qui recrutent (le commerce, la restauration, l’hôtellerie, les services à la personne, l’artisanat ou le BTP).

La durée est variable, allant de 6 à 18 mois. A l’issue de sa formation, le jeune reçoit une attestation de compétences acquises et peut se voir proposer un contrat d’aide à l’insertion, un contrat d’apprentissage, un CDD, un CDI ou une formation qualifiante (CAP, Bac pro, BTS…) adaptée à son projet professionnel.

Comment s’inscrire dans une école de la 2e chance ?

Les jeunes peuvent s’inscrire tout au long de l’année. Avant d’être admis, ils doivent passer un entretien qui peut se dérouler avec un formateur de l’école ou le directeur. C’est l’occasion pour l’établissement de vérifier s’ils sont réellement motivés et si la formation leur correspond.

Une carte interactive sur le site https://reseau-e2c.fr permet de visualiser l’ensemble du réseau des écoles de la deuxième chance de France.

Les écoles de la deuxième chnace ont-elles de bons résultats ?

« Les écoles de la deuxième chance ont de très bons résultats – 60 % des jeunes qui en sortent ont un emploi ou une qualification qui leur permettra d’avoir un emploi meilleur plus tard », a déclaré sur France Bleu Provence la ministre du Travail. Aujourd’hui, 15 000 jeunes y sont accueillis. Grâce à l’ouverture de neuf nouvelles écoles, 6 000 de plus pourront s’y former, selon le gouvernement.

A LIRE AUSSI :

- Décrochage scolaire : un site pour aider les jeunes à reprendre leurs études

- Les aides pour l’insertion professionnelle des jeunes