Combien coûte une assurance scolaire ?

Combien coûte une assurance scolaire ?

Les prix des assurances scolaires sont compris dans une fourchette de 10 € à plus de 33 € par an selon le niveau de couverture. Ils varient peu d'un professionnel à l'autre.

Assurance obligatoire pour les activités facultatives

L'inscription d'un enfant dans un établissement scolaire et sa participation aux activités scolaires obligatoires ne peuvent être subordonnées à la présentation d'une attestation d'assurance.

L'enfant doit être assuré pour les dommages causés à autrui. En revanche, l'assurance scolaire est obligatoire pour les activités facultatives (visites, voyages, sport en dehors des activités sportives du programme scolaire, sorties) organisées par l'établissement.

En priorité, l'enfant doit être assuré pour les dommages qu'il cause aux autres (garantie "responsabilité civile"), mais il peut aussi être couvert contre ceux qu'il subit (garantie "individuelle accident").

Plusieurs niveaux de garantie

Tous les contrats d'assurance scolaire proposent au moins deux niveaux de garantie : celle qui couvre l'enfant seulement si l'accident survient pendant les activités organisées par l'établissement ou sur le chemin de l'école, et celle qui le couvre toute l'année et en toutes circonstances, à l'école, en vacances, etc.

MMA, par exemple, propose trois options : la moins chère, à 10 € par an, est limitée aux activités scolaires et au trajet domicile-école ; la garantie complète, à 18 €, couvre en plus les activités pratiquées toute l'année 24 h/24.

Une troisième formule (26 €) offre des extensions de garanties. Elle couvre en outre les dommages aux biens (vélo, instruments de musique, vêtements, cartable, sac de sport et son contenu et d'autres biens comme rollers et casques…).

De son côté, la MAE propose quatre niveaux de protection (9,90 à 33 €).

Les plus qui font la différence

Signe des temps, les nouveaux contrats de ces professionnels assurent un soutien psychologique en cas d'agression ou de racket. Le remboursement des frais médicaux (qui vient en complément des remboursements de la Sécurité sociale et de la mutuelle) est plafonné.

Les prix variant peu d'un professionnel à l'autre, ce sont tous ces petits plus qui emporteront la décision (prise en charge de l'enfant, soutien scolaire en cas de maladie prolongée). De même que le niveau du capital assuré ou le plafond de remboursement des frais médicaux.

Enfin, pour les activités sportives pratiquées en dehors de l'école, il faut vérifier que le sport en question est bien couvert par le contrat.

Éviter les doublons

Avant de se lancer dans le choix et la souscription d'une assurance scolaire, il n'est pas inutile de jeter un coup d'œil sur ses autres contrats : la multirisque habitation contient une assurance de responsabilité civile qui est parfois étendue aux activités scolaires et extra-scolaires.

De même, les assurances individuelles accident ou la garantie des accidents de la vie couvrent les dommages corporels subis par le souscripteur.