Admission postbac 2015 : ce qu'il faut savoir

Admission postbac 2015 : ce qu'il faut savoir

Avant même d’avoir le bac, les élèves de terminale doivent déposer leurs candidatures pour obtenir une place dans le cursus de leur choix. Mode d’emploi pour
une inscription réussie sur le portail APB.

Insciption postbac : quelle démarche pour quelle filière ?

Le portail www.admission-postbac.fr (APB) permet aux élèves de terminale du public et du privé de se présenter à plusieurs formations du supérieur, quelles que soient les filières ou l’académie.

Il est aussi accessible aux bacheliers qui, après une ­interruption, veulent reprendre des études et les étudiants souhaitant se réorienter vers une première année de licence.

Sont concernés :

  • les réorientations en interne à l'établissement lorsqu'il n'y a pas un accord préalable,
  • les réorientations vers une autre université,
  • les réorientations d'une licence vers une formation sélective ou l'inverse.

De nombreuses formations publiques ou privées sous contrat sont répertoriées sur le portail admission-postbac.fr : BTS (brevets de technicien supérieur), DUT (diplômes universitaires de technologie), classes préparatoires, premières années de licences, premières années communes de santé ou Manaa (mises à niveau arts appliqués).

Certaines écoles d’architecture, d’ingénieur, de commerce et d’art et des formations en apprentissage ont également intégré le dispositif. Mais sont encore exclues du portail les Instituts d’études politiques (IEP), et les écoles privées hors contrat.

Quelle est la procédure pour s’inscrire ?

Pour remplir le dossier électronique sur le portail APB, vous avez besoin de votre numéro de lycéen ou numéro BEA ou INE. Il figure sur le relevé de notes de vos épreuves anticipées du bac. Une fois vos coordonnées rentrées, vous obtenez un numéro de dossier et un code confidentiel. Conservez-les, ils vous seront demandés à chaque nouvelle connexion.

Vous pouvez effectuer jusqu’à 36 demandes dont 12 au maximum pour le même type de formation (prépa, DUT, BTS…). Les filières non sélectives se contentent d’un dossier électronique.

Les autres recrutent sur dossier et demandent des justificatifs en version papier (fiche de vœu imprimée, photo­copie des bulletins de notes, lettre de motivation) voire font passer un entretien et des épreuves écrites.

Orientation postbac : quand valider ses voeux ?

Les futurs étudiants ont jusqu’au 20 mars pour formuler et valider leurs vœux. Un vœu est une formation dans un établissement donné (DUT génie mécanique et productique à l’IUT d’Aix, par exemple).

Attention : le 2 avril est la date limite de confirmation des vœux et d’envoi des dossiers papier.

Puis, les élèves ont jusqu’au 31 mai pour classer leurs souhaits en fonction de leur projet professionnel. Les demandes sont transmises électroniquement aux établissements qui les examinent entre avril et fin mai sans connaître le nom des candidats, ni le classement de leurs vœux.

Comment classer ses vœux ?

Il ne suffit pas de classer en premier les formations qui vous attirent le plus. S’il s’agit de cursus sélectifs, informez-vous sur vos chances de les intégrer en interrogeant des professionnels sur les salons spécialisés ou aux journées portes ouvertes.

Ne vous trompez pas dans vos priorités, car l’acceptation de votre dossier par l’établissement le mieux placé dans votre liste élimine d’office vos demandes moins bien positionnées.

Si votre souhait est d’obtenir un BTS ou un DUT évitez de mettre une ­première année de licence en vœu numéro un, car vous l’obtiendrez du premier coup et ne pourrez plus prétendre à vos autres choix.  

Peut-on s’inscrire hors de son académie ? 

Oui, car les filières sélectives classent en fonction des compétences et de la motivation. Seules les filières universitaires à effectif limité (licence Santé notamment) ou très sollicitées (Paris) recrutent en priorité les bacheliers de leur académie.

Comment a lieu la sélection en classes préparatoires ?

Pour être sûr d’intégrer une école préparatoire, il faut concentrer l’ensemble de ses vœux sur cette filière. Pour doubler vos chances, postulez aussi à l’internat, vous passerez ainsi de 12 à 24 vœux. Les établissements sélectionnent au vu des notes. Si les vôtres sont moyennes, ne visez pas Henri-IV à Paris ou Sainte-Geneviève à Versailles (Yvelines).

Vous bénéficierez d’aussi bonnes conditions d’encadrement – et de moins de pression – dans une prépa « moins cotée ». Si vous prenez soin d’exclure de votre liste tout autre type de formation susceptible de vous accepter et qu’aucune prépa ne vous choisit, vous aurez droit à la procédure complémentaire sur les places en prépa restées vacantes.

Comment s'inscrire en BTS ?

L’accès en BTS et en DUT s’effectue sur dossier scolaire et lettre de motivation. Tout dossier incomplet est éliminé.

La moti­vation entre pour une part importante dans la sélection. Elle se détecte dans la lettre qui doit justifier l’intérêt pour la discipline en citant ce qui vous a plu aux journées portes ouvertes, des stages effectués en entreprise ou des jobs en relation avec le métier.

Les établissements préfèrent les élèves moyens, mais assidus, aux lycéens brillants, mais aux absences ­nombreuses.

Postbac : ne confondez pas inscription et orientation

  • Ne confondez pas inscription et orientation : regardez le descriptif des formations et les critères de sélection sur le portail admission-postbac.fr (APB). Vous y retrouverez aussi les dates des journées portes ouvertes et un courriel de contact pour poser vos questions.
  • Vérifiez si vous avez le profil de la formation : consultez les statistiques d’intégration des filières sélectives par type de bac.
  • Pensez aux formations hors Admission postbac (APB) : si vous souhaitez accéder à une école de commerce, d’ingénieur ou d’art, dont la plupart échappe au portail APB, n’oubliez pas de vous inscrire à ces concours. Mais garantissez-vous aussi une affectation en remplissant une fiche de vœux sur APB.

Admission post-bac : dans quel délai faut-il répondre ?

L’attribution des vœux se déroule en quatre phases. Le 8 juin, vous ­saurez quelle formation vous accepte. Vos vœux de rang inférieur annulés sont remis en jeu pour d’autres candidats. Vous avez cinq jours pour répondre.

Un « oui définitif » arrête la procédure. Un « oui mais » vous permet d’accepter l’offre tout en vous réservant le droit d’intégrer une formation mieux placée sur laquelle vous êtes « en attente ». Un « non mais » ne maintient que les candidatures « en attente » sans garantie de réussite.

Le 25 juin, vous saurez si vos vœux « en attente » ont été exaucés. Vous disposez alors à nouveau de cinq jours pour répondre. Après avoir accepté votre proposition d’affectation, vous procéderez à l’inscription administrative.

Existe-t-il une session de rattrapage ?

Par le jeu des désistements, un vœu en attente peut encore se débloquer d’ici à la dernière phase qui se déroule du 14 au 19 juillet. Par ailleurs, une procédure ­complémentaire permet de postuler jusqu’au 15 septembre sur les ­formations qui n’ont pas fait le plein.

Le calendrier des admissions post-bac 2015

  • Décembre 2014 : ouverture du site www.admission-postbac.fr
  • 20 janvier 2015 : début de saisie et classement des vœux
  • 20 mars 2015 : date limite pour la saisie des vœux
  • 2 avril 2015 : date limite de validation des vœux et transmission des dossiers
  • 5-8 mai 2015 : vérification de la réception des dossiers
  • 31 mai 2015 : date limite pour le classement des vœux
  • 8-13 juin 2015 : première phase d’admission
  • Du 26 juin au 15 septembre 2015 : procédure d’admission complémentaire

Pour en savoir plus sur l'orientation postbac