Droit de garde des enfants : saisir le juge ou agir en référé ?

C'est concernant une garde d'enfants en 2008. Mon compagnon a demandé le divorce et vu que je n'étais pas présente à l'audience, on lui a confié les enfants. Ainsi en avril 2008, j'ai fait appel mais dans la foulée, ce même qui a demandé le divorce a été dit à la police que l'acte de mariage était faux : cela a été avéré et on a été condamné pour cela.Mais vu que l'acte a été reconnu faux et qu'on n'a pas été marié, il a été dit que ce dernier n'a plus légalement aucun droit sur les enfants car c'était sous la base du mariage que les enfants lui ont été confiés et ce dernier n'avait pas reconnu lesdits enfants.Mais le problème c'est que le juge aux affaires familiales met du temps à faire tomber les mesures provisoires qui accordaient à mon compagnon la garde des enfants. Donc chaque fois que je prenais les enfants, vu qu'il a toujours les mesures provisoires, les policiers interviennent. Mais récemment un policier m'a conseillé de demander un référé (art. 700). J' ai un avocat qui me coûte très cher mais aucune des procédures qu'il me suggère n'aboutit. Il me conseille encore là de saisir le juge des enfants pour un placement urgent.Dois-je saisir le juge des enfants ou demander le référé pour que les enfants me soient confiés le temps qu'un cadre juridique soit défini autour d'eux ?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

La réponse de notre expert

Le Président du tribunal de grande instance est compétent pour connaître les affaires qui, par leur nature, rentrent dans la compétence exclusive d'attribution du tribunal de grande instance et pour celles, qui, en matière personnelle ou mobilière, excèdent le taux de compétence du tribunal d'instance (article L 221-4 du code de l'organisation judiciaire).














df
Publié le