Calcul de la prestation compensatoire en cas de divorce

Lors d'un divorce, un conjoint peut devoir à l'autre une aide financière pour compenser un écart de niveau de vie entraîné par la fin de leur union. Comment est-elle calculée? Quelles sont les conditions pour la percevoir?

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
8mn de lecture
La prestation compensatoire n'est pas une rente à vie
© Milkos/Istock

La prestation compensatoire (appelée aussi pension compensatoire ou indemnité compensatoire), demandée par l'un des époux après un divorce, est évaluée à partir de plusieurs critères.  Voici les réponses à quelques idées reçues qui vous permettront d'y voir plus clair.

df
Pauline Clément
Publié le

Partager cet article :