Tout ce qu’il faut savoir avant et pendant la vie couple (et aussi après… )

Près des deux tiers des Français vivent en couple. Mais cette réalité de la vie en couple recouvre de multiples formes qui, chacune, entraîne des conséquences juridiques, familiales, voire patrimoniales. Ainsi quelles précautions faut-il prendre quand on veut s’installer à deux ? Comment choisir entre pacs, mariage et vie en concubinage ? D’autres questions doivent aussi être posées : combien ça coûte, qui exerce l’autorité parentale, quel régime faut-il choisir, combien coûte un divorce, qui paie les dettes ou, au, tout début, quel site de rencontre choisir.

    • L’autorité parentale dans les couples séparés

      L’autorité parentale dans les couples séparés

      Lors d’une séparation, des difficultés surgissent quant à l’exercice de l’autorité parentale. Malgré la rupture, les parents conservent l’ensemble de leurs droits et devoirs sur leurs enfants. Mais ils doivent s’accorder sur leurs modalités pratiques.

    • Protéger ses proches avec une assurance-vie

      Protéger ses proches avec une assurance-vie

      L’assurance-vie constitue un bon moyen pour favoriser son conjoint, son partenaire de pacs ou son concubin, ou encore un proche handicapé.

    • Quel site de rencontre choisir ?

      Quel site de rencontre choisir ?

      Pour découvrir l’âme sœur sans vous exposer à de multiples déconvenues, mettez toutes les chances se votre côté. Les bons raccourcis pour un passage sans faute du virtuel au réel.

    • 10 points à connaître avant de se pacser

      10 points à connaître avant de se pacser

      « Pacs et mariage, c’est du pareil au même ! », « Grâce au Pacs, le couple se protège des aléas de la vie »... Exact ou sans fondement ? Au-delà des idées reçues, voici de quoi démêler le vrai du faux.

    • Logement familial : les droits du conjoint survivant

      Logement familial : les droits du conjoint survivant

      Au décès de l’un des époux, le survivant dispose d’un droit d’habiter le logement pendant un an, voire jusqu’à la fin de sa vie. Au-delà de ce droit, une donation au dernier vivant, un testament ou un changement de régime matrimonial vous assure que le conjoint survivant héritera de la maison.

    • Quitter la ville pour vivre à la campagne

      Quitter la ville pour vivre à la campagne

      Chaque année, ils sont près de 100 000 citadins à prendre la clé des champs pour changer de vie. Des initiatives souvent réussies, car mûrement réfléchies. Le bonheur loin du stress, ça se prépare!

    • Favoriser son conjoint lors de la succession

      Favoriser son conjoint lors de la succession

      Découvrez la marche à suivre pour agrandir le périmètre de votre patrimoine commun ou insérer des clauses dans le contrat de mariage qui amélioreront le sort du conjoint survivant.

    • Entre conjoints, pas de droits de succession

      Entre conjoints, pas de droits de succession

      Chaque héritier doit payer des droits de succession au fisc. Mais des abattements permettent d’être moins taxé, voire exonéré.

    • Un médiateur pour résoudre les conflits familiaux

      Un médiateur pour résoudre les conflits familiaux

      Les désaccords en cas de séparation, de succession ou concernant la garde d’enfants aboutissent souvent devant le juge. Il existe pourtant une solution amiable : la médiation.

    • Conjoint survivant : comment conserver son logement ?

      Conjoint survivant : comment conserver son logement ?

      Conjoint survivant : comment conserver son logement ?

    • Après une séparation, fermez le compte joint

      Après une séparation, fermez le compte joint

      Vous êtes en pleine séparation ? Sans trop attendre, prenez les mesures indispensables pour assurer votre indépendance bancaire.

    • Séparation : quelle organisation pour les enfants ?

      Séparation : quelle organisation pour les enfants ?

      Quand le couple parental cesse d’exister, de nouvelles règles de vie sont à inventer. Résidence alternée, droit de visite…, ce qu’il faut savoir pour réussir sa séparation et protéger au mieux les enfants.

    • Quels droits pour le beau-parent ?

      Quels droits pour le beau-parent ?

      De plus en plus d'enfants vivent avec le nouveau compagnon d'un de leurs parents. Sauf à les adopter, ce beau-parent n’a aucune autorité légale. La loi du 4 mars 2002 a en partie modifié la donne. Reste toutefois à reconnaître juridiquement le statut de beau-parent.

    • Que devient l’autorité parentale ?

      Que devient l’autorité parentale ?

      La loi fixe les contours des droits et devoirs des parents à l’égard de leurs enfants. La coparentalité, consacrée par loi du 4 mars 2002, établit le principe de l’éducation conjointe de l’enfant par ses deux parents.

    • Les défis des nouveaux beaux-parents

      Les défis des nouveaux beaux-parents

      Devenir la belle-mère ou le beau-père des enfants de son conjoint, c’est s’élancer dans l’inconnu par amour. Dans ce cas, mieux vaut prévoir une botte secrète : la tolérance.

    • L’exercice de la coparentalité

      L’exercice de la coparentalité

      Au quotidien, les parents exercent de nombreux choix pour leur enfant : lieu de vie, scolarité, santé. Des décisions à prendre seul ou à deux, selon les cas.

    • En couple, qui paie les dettes ?

      En couple, qui paie les dettes ?

      Pour éviter les conflits dans un couple, mieux vaut savoir quelles sont les conséquences si l’un ou l’autre accumule les dettes.

    • Pourquoi est-on tenté d'être infidèle ?

      Pourquoi est-on tenté d'être infidèle ?

      Aux premiers temps de l'amour, on n'a qu'une personne en tête, on ne vibre que sous son regard, on ne voit même plus les autres. Et puis, après quelques mois ou quelques années, on se surprend un beau jour à rêver à un autre.

    • Prime à l’adoption et à la naissance

      Prime à l’adoption et à la naissance

      La prime à l’adoption et à la naissance s’adresse aux couples et aux parents isolés qui attendent ou adoptent un enfant et dont les ressources ne dépassent pas certaines limites.

    • Pension alimentaire non payée

      Pension alimentaire non payée

      Dans le cadre d’un divorce, une pension alimentaire pour l’entretien et l’éducation des enfants peut être décidée par le juge ou par une convention. En cas de non paiement de la pension, plusieurs procédures existent pour pour obliger l’ex-conjoint à payer.

    • Pension alimentaire : les solutions pour la récupérer

      Pension alimentaire : les solutions pour la récupérer

      Face au défaut de paiement d’une pension alimentaire après une séparation, il existe plusieurs solutions pour obtenir gain de cause. La justice constituant le dernier recours.

    • Jusqu’où accompagner les amours de nos ados ?

      Jusqu’où accompagner les amours de nos ados ?

      Un ado amoureux place souvent ses parents dans une position inconfortable. Loin d’être adulte, il a encore besoin d’être encadré, mais il lui faut tout de même une certaine liberté pour faire ses premières expériences. Le bon dosage est délicat à trouver.

    • Pensions alimentaires, que se passe-t-il après 18 ans ?

      Pensions alimentaires, que se passe-t-il après 18 ans ?

      Le versement d'une pension alimentaire ne cesse pas avec la majorité de l'enfant si celui-ci poursuit ses études, est en recherche d'emploi ou dans l'impossibilité de travailler du fait d'un handicap...

    • Revaloriser une pension alimentaire

      Revaloriser une pension alimentaire

      Après un divorce ou une séparation, le parent qui n’héberge pas l’enfant est tenu de verser une pension alimentaire qui doit être réévaluée régulièrement.