Obligation alimentaire : quel sont les devoirs d'une soeur à l'égard de son frère ?

Mon frère de 47 ans, qui n'a jamais travaillé de sa vie, s'est toujours fait entretenir par ses parents et réside aujourd'hui encore avec notre mère, veuve ; celle-ci habite notre maison familiale suite à une donation entre époux, elle a la part de retraite de son mari et une retraite personnelle pour avoir élevé 6 enfants, elle a 84 ans et est prise en charge par la Sécurité sociale pour ses médicaments. Elle est comme les autres femmes de son âge et peut subvenir à ses besoins, mais il y a le chômeur professionnel (cela se passait bien pourtant, ils allaient même en vacances tous les ans...) Depuis que je suis en retraite et comme je suis l'aînée, elle prétend que j'ai une obligation alimentaire pour nourrir mon frère (j'ai moi-même une famille, un mari, un fils, deux petits enfants) et je voudrais savoir ce que je peux faire. Je vous remercie de bien vouloir me dire quels sont mes droits.

Réponse de l'expert

La loi ne prévoit pas d’obligation alimentaire entre frères et sœurs. En effet, la loi n’a créé une obligation alimentaire réciproque qu’entre ascendants et descendants. Cette obligation légale figure au sein des articles 205 et suivants du code civil.