Mariage à l'étranger : quelles sont les formalités pour qu'il soit valable en France ?

Je suis un homme français et divorcé sans enfant, je souhaite me marier avec une femme roumaine divorcée avec un enfant. Nous résidons actuellement en France. Nous souhaitons faire ce mariage à Venise.Malgré nos démarches vers l'ambassade de France à Venise et le Consulat de Roumanie à Trieste, nous n'avons toujours aucune informations sur les pièces et documents à fournir.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

La réponse de notre expert

Si le mariage célébré à l'étranger, pour être valable en France, doit répondre aux exigences de la loi du pays de célébration, il doit répondre, en outre, à certaines formalités, notamment de publicité en France (article 171-1 et suivants du code civil).


Une fois célébré, le mariage produit ses effets en France à l’égard des époux et de leurs enfants, mais il n’est opposable aux tiers qu’après sa transcription sur les registres de l’état civil (article 171-5 du code civil).

L’absence de publication aurait pour incidence la non reconnaissance du mariage en France, à moins que l’audition des époux par l’officier d’état civil du lieu de résidence des époux démontre que le mariage n’encourt aucune nullité au regard des exigences du droit français (article 171-7 nouveau du code civil)







De même, les règles relatives aux droits et devoirs respectifs des époux, énoncées aux articles 212 et suivants du code civil (devoir de secours, fidélité, assistance …), sont d'application territoriale (cour de cassation,1ère chambre civile, 20 octobre 1987).

df
Publié le