Facture mobile, équipement… faire baisser ses dépenses de communication

Facture mobile, équipement… faire baisser ses dépenses de communication
Pour Internet, la télévision, la téléphonie fixe et mobile, les offres low cost des grands opérateurs sont très attractives. - © AntonioGuillem

Alléger ses frais d’équipement et d’abonnement de plusieurs centaines d’euros par an en exploitant au mieux les offres des opérateurs, c’est possible !

Passer en revue ses abonnements

Les clients les plus anciens ne sont pas les mieux servis ! Sans changer d’opérateur, comparez votre offre avec celles du moment et n’hésitez pas à marchander pour profiter des derniers tarifs.

Sinon, quittez-le pour un nouveau prestataire, qui se chargera de résilier votre ancien contrat en s’assurant que vous gardez votre numéro de téléphone initial.

Regrouper ses abonnements

Vous économiserez chaque mois des dizaines d’euros en regroupant vos abonnements Internet-télévision-téléphone fixe et ceux des téléphones mobiles de la famille (jusqu’à 5 selon l’opérateur).

Diverses formules existent auprès d’Orange (offre Open), de SFR (offre Multi-Packs), de Bouygues Télécom (offre multiligne), etc. Attention, tous les contrats étant liés, la résiliation d’un seul fait perdre tous les avantages.

Bénéficier des forfaits low cost

Pour Internet, la télévision, la téléphonie fixe et mobile, les offres low cost des grands opérateurs sont très attractives.

Pour la téléphonie mobile, il existe des offres dites « nues », c’est-à-dire sans appareil ni engagement de durée, pour un forfait comprenant appels et SMS-MMS illimités : 9,99 € par mois chez Sosh (avec 50 Mo d’accès à Internet) et chez Red by SFR (pas d’accès à Internet), sans compter le forfait imbattable à 2 € par mois de Free Mobile (pas d’accès à Internet).

Communiquer sans débourser un euro

Afin de ne pas brûler trop vite les octets de vos forfaits 4G quand vous utilisez un smartphone ou une tablette, branchez-vous sur le wi-fi gratuit dès que possible. Pour correspondre avec des interlocuteurs à l’étranger, usez et abusez des modes d’échanges gratuits, une fois connecté : Skype, Viber, WhatsApp, etc.

Si vous partez à l’étranger, configurez votre smartphone pour qu’il ne se connecte pas automatiquement à Internet en bloquant dans le réglage la réception des données cellulaires. Lorsque vous le pouvez, profitez des connexions wi-fi gratuites proposées dans les musées.

Acheter un téléphone mobile recyclé

Si votre contrat de téléphonie mobile ne vous ouvre pas des droits pour l’achat d’un appareil neuf ou si vous désirez en acquérir un plus récent sans changer d’abonnement, choisissez un modèle d’occasion, de préférence avec une garantie ou arborant le label Mobile certifié reconditionné.

Vous économiserez jusqu’à 50 % sur le prix du neuf (fnac.com, meilleurmobile.com, ecofone.fr ou sur les sites des opérateurs).

« Prenez l’abonnement adapté à votre consommation »

Olivier Gayraud, juriste à l’association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV)

« Les opérateurs multiplient les offres qui ne sont pas toutes facilement comparables. Quant aux vendeurs, ils ne sont pas toujours à votre écoute pour vous proposer la formule la plus pertinente.

Inutile de vous suréquiper et de payer pour des services que vous n’utiliserez pas. Si vous communiquez une ou deux heures par mois, un abonnement mobile illimité sera superflu. Ne cédez pas à l’attrait de la 3G ou 4G et quantifiez votre consommation d’octets pour consulter votre boîte mail, naviguer sur Internet, etc. Ainsi, 50 Mo couvrent une très petite consommation, 1 à 2 Go une consommation normale ; au-delà, cela correspond à un usage professionnel ou concerne les gros consommateurs de vidéos ou de jeux en réseau. Vérifiez ce qui se passe, une fois ce quota dépassé : certains contrats prévoient une vitesse de connexion réduite ou une facturation.

Pour les abonnements à Internet fixes de votre domicile, les bits correspondent à la vitesse à laquelle les informations partent du réseau jusqu’à votre ordinateur et de votre ordinateur au réseau. Vous n’aurez besoin d’un gros débit que si vous jouez en réseau, téléchargez beaucoup, si vous avez plusieurs ordinateurs connectés, etc. Un débit de 5 à 10 Mbit/s représente un débit ADSL moyen, 50 Mbit/s correspond à un débit élevé lié à la fibre. »