Vivre dans un écovillage

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
6mn de lecture
© bruev - iStock

Faire son « retour à la terre » et adopter un mode de vie communautaire semble être une idée tout droit sortie des années 1960 et 1970. On avait alors vu ce type d’expérience fleurir dans le Larzac, l’Ariège ou les Pyrénées. Mais la plupart ont fait long feu, décourageant sans doute les suivantes. « Pendant vingt ans, quasiment aucun projet ne s’est créé en France. Mais depuis une dizaine d’années, cela change très vite et le nombre de projets a même explosé avec le confinement. Les gens ont envie de vivre autrement », observe Mathieu Labonne, président-directeur général de la coopérative Oasis, une organisation qui accompagne la création de ce type de lieu de vie (écovillage, éco-hameau, habitat participatif). Sur son site, Cooperative-oasis.org, plus de 250 projets aboutis et plus de 570 en cours de réflexion ou de réalisation sont recensés.

A lire aussi