Combien coûte le malus automobile ?

Depuis le 1er janvier 2020, cette taxe augmente sensiblement et s'applique à davantage de véhicules. Objectif : inciter les particuliers à acheter des voitures neuves peu polluantes

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Selon le type de véhicule acheté, votre malus sera plus ou moins important.
© Wood

Un barème qui se durcit

> À partir du 1er janvier, le malus automobile évolue, selon le projet de loi de finances pour 2020. Son coût plancher passe de 35 euros à 50 euros, et son plafond grimpe de 10 00 à 12500 euros. Davantage de véhicules sont concernés, le seuil de déclenchement du malus étant abaissé de 7 grammes d’émission de CO2 par kilomètre, passant ainsi de 117 à 110 grammes. Le taux maximum du malus s’applique désormais aux véhicules rejetant plus de 172g de CO2/km, contre 191 g/km et plus l’an dernier.

Berline : de 0 à 260 € ou plus

> Pour l’achat d’une Renault Mégane, Peugeot 308, Volkswagen Golf, Ford Focus émettant 110 g de CO2/km, comptez 50 euros de malus, 260 euros pour un véhicule qui en émet 120g/km. Cependant, de nombreux modèles de berlines compactes, et a fortiori de citadines, se situent en dessous du seuil d’émission plancher du malus. Dans ce cas, pas de surcoût à l’achat.

Monospace familial : jusqu'à 1901 €, voire au-delà

> Pour l’achat d’un monospace, type Renault Grand Scenic ou Citroën Grand C4 Spacetourer émettant 130 g de CO2/km, le malus s’élève à 818 euros. Attention, pour un véhicule qui en rejette 140 g/km, il atteint 1 901 euros.

Malus maximum de 20000 €

> Si certains échappent au malus (électriques et hybrides notamment), de nombreux modèles émettent de 120 à 200 g de CO2/km. Pour un SUV type Audi Q3 ou Nissan X-Trail émettant 150 g/km, le malus est de 3784 euros. Il passe à 6724 euros pour un SUV ou un 4x4 rejetant 160g/km, puis il bondit à 12500 euros au-delà de 172 g/km et à 20000 euros pour des émissions au-delà de 184 g/km de CO2.

Bon à savoir : pour évaluer votre malus, connectez-vous sur le site Carlabelling.ademe.fr.

Minoration ou exonération

 • Vous avez 3 enfants ou plus : demandez le remboursement partiel du malus. Le taux de CO2 du véhicule que vous achetez est réduit de 20 g de CO2/km par enfant à charge, (valable pour un seul véhicule de cinq places assises et plus par foyer).
• Vous êtes en charge d’une personne titulaire de la carte d’invalidité ou faites l’acquisition d’un véhicule aménagé pour personne handicapée : vous êtes exonéré du malus.

df
Thibault Bertrand
Mis à jour le

Partager cet article :