Créer ou reprendre une entreprise grâce au réseau Initiative France

Vous souhaitez devenir votre propre patron ? Ce réseau d’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise peut vous accorder un prêt d’honneur, sans intérêts ni garanties, et vous accompagner pour réussir.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
Une fois le prêt d’honneur obtenu, l’aide ne s’arrête pas.
Une fois le prêt d’honneur obtenu, l’aide ne s’arrête pas. Une fois le prêt d’honneur obtenu, l’aide ne s’arrête pas.

C’est une nouvelle année record pour Initiative France. En 2019, le premier réseau associatif de financement et d'accompagnement des créateurs et repreneurs d'entreprise a financé 18 164 projets d’entreprise, soit 4.8 % de plus qu’en 2018. Cela représente 49 498 emplois créés ou sauvegardés, contre 45 741 en 2018. Les entreprises soutenues par le réseau créent plus d’emplois que la moyenne des entreprises en création. Et trois ans après leur création, 92 % des entreprises soutenues sont toujours en activité.

Un prêt d’honneur sans intérêts, ni garanties

Depuis sa création en 1985, l’association aide des entrepreneurs à disposer de fonds propres nécessaires au lancement de leur projet grâce au prêt d’honneur. Il s’agit d’un prêt personnel remboursable à taux 0 et sans garantie que l’emprunteur s’engage à rembourser sur l’honneur sur une période de trois à cinq ans. Son montant – 9 700 € en moyenne en 2018 – dépend du projet et des besoins de l’entrepreneur.

Pour l’obtenir, ce dernier doit faire valider son projet par un comité d’agrément qui réunit une dizaine de professionnels (des chefs d’entreprise, des banquiers, des experts-comptables, des cadres) qui décident de l’accord et du montant du prêt. En 2019, 208 millions d’euros ont pris la forme de prêts d’honneur, auxquels sont associés 1,57 milliard d’euros de prêts bancaires.

Une fois obtenu, le prêt d’honneur peut faciliter la souscription d’un prêt bancaire. « Le prêt d’honneur a un effet de levier significatif : pour 1 euro de prêt d’honneur, les banques accordent en moyenne 7,8 euros de financement complémentaire », explique Initiative France.

Bon à savoir

De plus en plus de prêts d’honneur sont accordés pour accompagner le développement d’une entreprise. Même si un entrepreneur a déjà bénéficié d’un prêt d’honneur au démarrage, il peut avoir besoin d’en contracter un nouveau au bout de trois à six ans d’activité.

Un accompagnement pendant toute la durée du remboursement du prêt

En plus de ce coup de pouce financier, Initiative France accompagne les entrepreneurs dans la réalisation de leur projet. Avant la création, l’entrepreneur être aidé par l’une des 215 plateformes du réseau pour parfaire son business plan et monter son plan de financement ou être orienté vers un partenaire.

Et une fois l’entreprise créée, la plateforme peut apporter, pendant toute la durée du remboursement du prêt d’honneur, appui et conseils en réalisant, par exemple, des visites de terrain, en mettant en place des indicateurs adaptés à l’activité ou encore en analysant les écarts entre le prévisionnel et le réel.

L’entrepreneur peut également être soutenu par un parrain (un chef d’entreprise, un cadre ou un senior) qui pourra l’épauler et lui ouvrir son carnet d’adresses. Enfin, la plateforme peut l’intégrer à un réseau local d’entrepreneurs.

Presque tous les projets sont soutenus

Presque toutes les activités sont couvertes ! Seules quelques plateformes excluent certains types de projets (intermédiation financière, par exemple).

Pour prendre contact avec la plateforme Initiative France située près de chez vous, vous pouvez consulter la carte de France interactive disponible sur le site du réseau.

A lire aussi

Partager cet article :