Télétravail : une indemnité pour les fonctionnaires en 2022

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Jelena Danilovic - iStock

Tout comme leurs confrères du privé, les fonctionnaires dont le poste était compatible avec du télétravail ont dû s'y résoudre depuis le début de la pandémie de Covid-19, au printemps 2020. Sont notamment concernés les fonctionnaires civils des administrations de l’Etat, des régions, des départements, des communes et de leurs établissements publics, y compris les établissements publics hospitaliers. 

Mais, là encore, s'est posée la question de l'indemnisation des travailleurs en activité professionnelle à domicile. Le gouvernement s'apprête à trancher avec la publication annoncée d'un prochain décret au Journal officiel posant les contours d'une future « indemnité télétravail » à destination des fonctionnaires concernés. La création d'une telle aide a été entérinée au sein d'un accord-cadre conclu entre syndicats et employeurs territoriaux le 13 juillet dernier.

220 € chaque année

Pour rappel, cette indemnité télétravail a pour but de rembourser les frais engagés au titre du travail à domicile. Elle sera fixée à 2,50 € par jour télétravaillé dans une limite de 220 € par an.

Son versement, prévu « au premier trimestre 2022 » selon nos confrères de Capital, sera automatique pour les fonctionnaires d'Etat ou hospitalier. En revanche, pour les fonctionnaires territoriaux, les collectivités pourront décider d'appliquer ou non l'accord-cadre. 

Astuces

 

A lire aussi