Partir au pair

Partir au pair

Vous souhaitez approfondir vos connaissances linguistiques à l'étranger ? Le séjour au pair est une formule qui vous permettra d'améliorer votre niveau en langue étrangère à moindres frais.

Sans être totalement fermé aux garçons, le séjour au pair est plutôt réservé aux filles. Son principe : la famille d'accueil assure le logement en chambre individuelle, la nourriture et l'argent de poche. En contrepartie, la jeune fille s'occupe des enfants (promenade, jeux, devoirs, soins, repas) et participe aux tâches ménagères.

Pendant son temps libre, elle peut suivre des cours de langue et préparer des examens officiels reconnus en France (First Certificate of Cambridge, Proficiency, TOEFL…).

Les conditions à remplir

Pour trouver une famille d'accueil sérieuse, il est préférable de frapper à la porte d'agences ou d'associations, plutôt que de se tourner vers l'offre proposée sur Internet.Leur service est certes payant mais grâce à la présence de correspondants locaux qui interviennent en cas de problème, le bon déroulement du séjour est garanti.

Le placement au pair s'effectue généralement par l'intermédiaire d'agences ou d'associations.

Comment s'inscrire ?

La candidate doit s'inscrire au moins deux mois avant le début du séjour, soit au plus tard en juillet pour un départ en septembre. Elle doit constituer un dossier. Il comprend un questionnaire portant sur son identité, son niveau d'études et ses expériences antérieures avec des enfants.

S'y ajoutent les pièces suivantes : une lettre de présentation pour la famille, un certificat médical datant de moins de trois mois et, éventuellement, des lettres de recommandation. Ces dernières sont rédigées, si possible dans la langue du pays de destination, par un employeur, un professeur, une personne chez qui elle a fait du baby-sitting… Elles mentionnent les activités pratiquées avec des enfants, les responsabilités confiées, et portent des appréciations sur les capacités et les atouts de la candidate.

Ce dossier de candidature est ensuite transmis à plusieurs familles d'accueil. Lorsqu'il est retenu par l'une d'elles, l'organisme avertit aussitôt la jeune fille au pair. Celle-ci a intérêt à prendre directement contact avec la famille étrangère. Une démarche qui lui permettra de vérifier quelles sont les conditions d'accueil, avant de signer le contrat, qui doit stipuler l'emploi du temps, la rémunération, et lui assurer le bénéfice d'une protection sociale dans le pays.

Au pair en Europe : quelle réglementation ?

En Europe, les séjours au pair sont réglementés. En principe, il faut avoir plus de 17 ans et moins de 30 ans. Mais dans la réalité l'âge limite est moins élevé : 25 ans pour l'Allemagne, 27 ans pour la Grande-Bretagne. Une connaissance suffisante de la langue du pays est également exigée : certains organismes font passer des tests. Ne pas fumer et être titulaire du permis de conduire sont d'autres conditions qui peuvent être posées.

Plusieurs formules existent :

  • "Au pair", la jeune fille travaille 30 heures par semaine et deux ou trois soirées pour environ 320 € par mois.
  • "Au pair plus", elle travaille 35 heures et une ou deux soirées par semaine pour 400 € par mois. La durée du séjour est de six mois au minimum. Mais souvent les familles préfèrent la porter à neuf mois. Le voyage aller-retour et les cours de langue sont généralement à la charge de la jeune fille, mais certains organismes offrent des facilités pour organiser le transport, voire fournissent un billet aller-retour.

Et aux Etats-Unis ?

Aux États-Unis, les conditions de recrutement des jeunes filles au pair ne sont pas tout à fait les mêmes qu'en Europe. Il faut être de sexe féminin (quelques places seulement sont proposées à des garçons), âgée de 18 à 26 ans, disponible douze mois, apte à communiquer en anglais, ne pas fumer, avoir le niveau baccalauréat, une solide expérience de garde d'enfants, et posséder le permis de conduire.

Dans ce pays, la jeune fille travaille au maximum 45 heures hebdomadaires et bénéficie de congés : un jour et demi par semaine, un week-end par mois et deux semaines de vacances. Elle gagne 195,75 $ environ d'argent de poche par semaine. La famille d'accueil prend en charge ses cours de langue à hauteur de 500 $ et, souvent, le voyage aller-retour par avion.