Embauche : quand l'ANPE vous teste

Embauche : quand l'ANPE vous teste

La simulation du poste de travail est une technique qui permet de recruter des personnes sans se référer à l'expérience ni aux diplômes.

Si vous découvrez dans votre agence ANPE une annonce précisant "ni expérience ni diplôme requis, recrutement par simulation", ne soyez pas surpris : il s'agit d'une méthode élaborée par l'ANPE et qui a fait ses preuves.40 000 postes ont été pourvus de la sorte depuis 1995 et l'ANPE la propose de plus en plus aux entreprises puisque 5 000 candidats ont été concernés en 2002 et 9 600 en 2005.

Évaluer les capacités...

Cette méthode permet de repérer des personnes et d'évaluer leurs capacités à occuper un poste sans forcément se rapporter à leur expérience et à leurs diplômes.

Au lieu de tout miser sur le CV du candidat, on lui fait passer des tests de simulation du poste à occuper. Par exemple, dans la grande distribution, les candidats se retrouvent avec des objets de type Lego à mettre en place sur des étagères selon des règles et des consignes précises.

...dans les conditions réelles du poste

Tout en accomplissant cette tâche, ils sont régulièrement interpellés par des personnes jouant le rôle du client ou du supérieur hiérarchique pour tester leur aptitude à travailler dans les conditions réelles du poste.

Recrutements massifs

L'ANPE applique cette méthode à de nombreux domaines : aéronautique, automobile, centres d'appels, services aux personnes âgées, bâtiment… Des secteurs qui ont du mal à trouver du personnel ou qui ont des besoins de recrutement massifs, qu'il s'agisse de postes d'exécutants ou d'agents de maîtrise.

L'ANPE a mené une étude sur cette méthode

L'ANPE a mené une "étude d'impact" sur cette méthode. Elle a ainsi constaté que deux tiers des personnes recrutées par cette voie en 2002 venaient d'un secteur différent de celui dans lequel elles étaient embauchées. Femmes et jeunes, traditionnellement plus écartés du marché de l'emploi, étaient très bien représentés et la moitié des personnes étaient chômeurs de longue durée, dont 20 % depuis plus de deux ans. Ce qui fait dire à Françoise Mourier que "l'intérêt de cette méthode est de donner sa chance à tout le monde".

L'embauche peut être suivie d'une formation

Grâce à cette méthode, certaines grandes entreprises, comme Peugeot SA, recrutent régulièrement des agents de fabrication, des peintres ou des monteurs en caisse.Dans certains domaines, l'embauche peut être suivie d'une formation spécifique au métier, comme c'est le cas pour les personnes recrutées pour des postes de couvreur, maçon et plaquiste par les artisans de la chambre professionnelle du bâtiment du Morbihan.