Diplômes : valider son expérience professionnelle

Diplômes : valider son expérience professionnelle

Avec plus de 2 000 titres et diplômes accessibles, la validation des acquis de l'expérience (VAE) offre des possibilités d'évolution professionnelle.

Opportunité à saisir quand on a quitté l'école sans diplôme, la validation des acquis de l'expérience (VAE) l'est aussi pour les conjoints et les collaborateurs sans statut, les bénévoles d'associations et les personnes formées à l'étranger.

Pour la reconnaissance et le salaire

Les motivations des candidats sont multiples : maintenir son emploi, en retrouver un, réduire la durée d'une formation, faire reconnaître son poste quand on "fait office de", se repositionner vis-à-vis des plus jeunes ou de ses enfants, faire rebondir sa carrière ou la réorienter.

La validation des acquis professionnels permet de faire reconnaître votre compétence dans votre entreprise, mais aussi ailleurs.

Un titulaire de CAP aura toujours un meilleur coefficient dans une convention collective - et donc un meilleur salaire - que quelqu'un avec exactement les mêmes compétences, mais sans le diplôme. Sont visés les actifs qui ne peuvent pas justifier d'une qualification professionnelle alors même qu'ils ont acquis des compétences au cours de leur travail.

Pour être mieux formé

Elle a pour objectif de concilier activité professionnelle et formation : pour obtenir le titre de carreleur de niveau 5 (équivalent CAP) du ministère de l'Emploi, Manuel, intérimaire, a pu valider trois certificats de compétence sur les quatre nécessaires à l'obtention du titre. Il a obtenu le quatrième en suivant une formation, négociée avec son employeur, tout en continuant à exercer son activité professionnelle.

Elle permet enfin d'accéder à un cursus de formation sans justifier du niveau d'études ou des diplômes normalement requis. Sylvie, titulaire d'un BTS et adjointe au chef du personnel dans la direction des ressources humaines d'une grande entreprise depuis dix ans, a ainsi été autorisée par le jury à s'inscrire à un DESS ressources humaines (diplôme de niveau bac + 5).

À qui s'adresse la VAE ?

La VAE concerne tout le monde : les salariés (en CDI, CDD, intérimaires), les non-salariés, les fonctionnaires et contractuels, les demandeurs d'emploi indemnisés ou non, les bénévoles ayant une expérience associative ou syndicale et, plus largement, toute personne, avec ou sans qualification reconnue.

Quel diplôme viser ?

Tous les diplômes, titres et certificats de qualification enregistrés dans le Répertoire national des certifications professionnelles. Ce répertoire permet de connaître toutes les certifications liées à un métier.

Par exemple, un ouvrier non qualifié exerçant le métier de mécanicien trouvera sur la même page du répertoire un diplôme de l'Éducation nationale (CAP, BEP, etc.), un titre du ministère de l'Emploi, un titre délivré par un réseau de chambres de commerce (CCI), un titre privé homologué par l'État, des certificats de qualification de branches professionnelles. Des informations complémentaires lui permettront de les comparer et de s'orienter vers la certification qui lui convient le mieux.

Attention : il existe encore des chasses gardées.

Inutile, par exemple, d'espérer faire valider son expérience d'aide-soignante pour obtenir plus rapidement le diplôme d'infirmière. L'aide-soignante bénéficiera, elle, de l'accès direct aux études qui normalement nécessitent le bac.

Comment y accéder ?

Si vous n'avez pas de projet professionnel précis, vous pouvez vous adresser à un conseiller de l'ANPE, d'un centre d'orientation (CIO), d'une mission locale, etc. Il vous donnera une première information sur les titres et diplômes qui pourraient vous convenir et sur vos droits en matière de formation professionnelle.

Si vous savez quel diplôme, titre ou certificat de qualification vous voulez obtenir, adressez-vous directement à l'institution ou organisme qui le délivre.

Dossier : qui peut vous aider ?

Des accompagnateurs VAE existent : dans toutes les universités (service formation continue), dans les délégations académiques à la validation des acquis pour tous les diplômes de l'Éducation nationale (CAP à BTS), dans les centres du Conservatoire national des arts et métiers, dans les organismes dépendant des CCI.

L'accompagnateur vous aide à décrire les activités que vous avez exercées et à mettre vos compétences en relation avec les critères exigés par la certification visée.

La demande de VAE est soumise à un jury.

En fonction de vos compétences et acquis, le jury se prononce soit pour une validation totale, et dans ce cas il vous attribue le diplôme, titre ou certificat, soit pour une validation partielle. Il vous indiquera alors quelles sont les connaissances et compétences devant faire l'objet d'une formation.