Décrocher son premier emploi

Décrocher son premier emploi

Toutes les stratégies sont bonnes pour s'insérer sur le marché du travail. Avoir défini un projet professionnel et rédigé un bon CV y aide aussi.

Souvent, les débutants trouvent un travail par le bouche-à-oreille ou par cooptation. Cela montre l'importance d'un large réseau de relations. Les professionnels et les enseignants côtoyés pendant les études transmettent parfois de précieux contacts à leurs élèves, n'hésitez pas à les solliciter !

Utiliser le réseau et la toile

Pour enrichir son carnet d'adresses, il est conseillé de participer à des forums de recrutement et des salons. Le site www.salons-online.com diffuse une liste par secteur d'activité et par grande ville. "S'investir dans la vie associative favorise les rencontres", ajoute Christian Darantière, directeur délégué de l'Association pour faciliter l'insertion professionnelle des jeunes diplômés (Afij).

Outre le réseau, Internet constitue un outil précieux. Il abrite des sites de recrutement, les uns généralistes (www.anpe.fr, www.afij.org, www.monster.fr…), les autres spécialisés par secteur d'activité (www.pmebtp.com, www.super-secretaire.com, www.jobresto.com…). Les débutants peuvent ainsi consulter gratuitement des offres d'emploi et déposer leur CV.

Multiplier les contacts

Par ailleurs, l'envoi de candidatures spontanées demeure un bon moyen de se faire connaître auprès des DRH. Un annuaire d'entreprises figure sur les sites www.kompass.fr et www.pagesjaunes.fr. La presse recèle également des informations utiles aux postulants.

Enfin, l'intérim peut offrir un tremplin : "Les jeunes diplômés peuvent s'inscrire dans une agence de travail temporaire, ajoute Samir Seghiri, consultant chez Michael Page, un cabinet de recrutement. Cette démarche permet de mieux définir ses motivations, puis de les tester sur le terrain."

Détailler chaque rubrique du CV

Dans tout processus d'embauche, le CV est la pièce maîtresse. Souvent, au dire des recruteurs, la rubrique consacrée à l'expérience, celle qui permet de distinguer deux débutants ayant suivi la même formation, manque de précisions. Outre le lieu et la durée de l'expérience, il faut impérativement décrire les tâches effectuées.

Le CV est aussi une occasion de mettre l'accent sur les centres d'intérêt, qui révèlent une partie de la personnalité du candidat. Au sein d'une rubrique "Informations complémentaires", indiquez les loisirs que vous pratiquez : plongée, batterie… Peut-être le recruteur partagera-t-il une même passion que vous. Et mentionnez-y également vos engagements associatifs.

Autre élément à peaufiner : la lettre de motivation, qui ne doit pas être une simple redite du CV. Seuls les éléments de votre parcours qui crédibilisent votre candidature sont à mentionner.

Si vous postulez par voie électronique, personnalisez le titre de vos pièces jointes et écrivez un petit mot dans le courriel, un résumé de la lettre de motivation. Après une dizaine de jours, relancez l'employeur par téléphone.

Préparer l'entretien

Si vous êtes convoqué à un entretien, n'y allez pas sans préparation. "Citez-moi trois de vos qualités et trois de vos défauts." "Pourquoi vous retiendrais-je plutôt qu'un autre candidat ?" "Vous êtes trop jeune pour ce poste, n'est-ce pas ?" Pour répondre judicieusement à ces questions de recruteurs, mieux vaut y avoir réfléchi avant !

Construire un projet professionnel

Il est difficile d'entreprendre une recherche d'emploi sans savoir où aller. Avant de postuler, il est essentiel d'élaborer un projet professionnel.

Commencez par faire le point sur vos désirs et vos motivations. Dans quel secteur d'activité souhaitez-vous travailler ? Pourquoi ? Préférez-vous travailler seul ou en équipe ? Dans une PME ou une grande entreprise ? Êtes-vous mobile géographiquement ?

Recensez vos compétences, puis renseignez-vous sur l'offre d'emplois dans le secteur visé. Confrontez ainsi votre projet à la réalité et faites-le évoluer au gré des informations récoltées !

Des professionnels de l'ANPE, des missions locales, de l'Afij, et des associations de jeunes diplômés peuvent vous aider dans cette démarche.