Le montant du Smic au 1er janvier 2021 : 10,25 €

Le Smic bénéficiera d'une revalorisation automatique de son montant au 1er janvier 2021. Toutefois, le gouvernement n'accordera pas de coup de pouce particulier en raison notamment des conséquences économiques de la crise sanitaire. 

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Maciek_Schulz

Il n’y aura pas de coup de pouce du gouvernement pour le Smic au 1er janvier 2021. Le Premier ministre Jean Castex l'avait prévenu sur le plateau de BFMTV, le 2 décembre : « On n’a pas encore arrêté la décision », ajoutant que, « compte tenu de la conjoncture », l’augmentation prévue « ne sera pas merveilleuse mais pas négligeable non plus ».

Ce mercredi 16 décembre, la ministre du Travail Elisabeth Borne a confirmé cette information sur le plateau de LCI, évoquant une hausse de 0,99 % du Smic au 1er janvier prochain. Il s'agit selon elle de « la plus forte hausse de pouvoir d'achat depuis les 10 dernières années. »

Le gouvernement a donc opté pour les recommandations du groupe d’experts sur le revenu minimum constitué d’économistes qui est consulté avant chaque revalorisation mécanique du Smic en France. Dans son dernier rapport, il appelait ainsi l’exécutif à s’abstenir de tout coup de pouce pour débuter l’année 2021, la revalorisation automatique suffira, selon les experts, à apporter un gain de pouvoir d’achat suffisant compte tenu de la faiblesse de l’inflation.

Le montant du Smic en 2021

Le Smic augmentera ainsi au 1er janvier d'un peu moins de 1 %, portant son montant à 10,25 € brut de l'heure et 1 554 € brut par mois. C'est le résultat d'un savant calcul, dont le dernier paramètre a été publié ce mardi matin par l'Insee. 

Même sans coup de pouce, il en résulte un gain de pouvoir d'achat, dans la mesure où l'inflation se situe à un niveau plus bas que cette revalorisation. 

Comment est calculé le nouveau montant du Smic ?

La revalorisation automatique du Smic est calculée chaque année en fonction de deux critères : l'inflation constatée pour les 20 % des ménages aux plus faibles revenus et la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier et employé. On estime à près de 2,5 millions le nombre de travailleurs français payés au Smic. 

Un frein à l’emploi ?

Pour justifier sa recommandation de ne pas donner de coup de pouce au Smic, le groupe d’experts met en avant les effets de la crise liée à l’épidémie de Covid-19 sur l’économie du pays. Un coup de pouce trop important au revenu minimum pourrait être préjudiciable « à l’emploi des personnes les plus vulnérables » en raison notamment de « l’état du marché du travail et de la situation financière dégradée de la plupart des entreprises » explique le rapport consulté par l’Agence France Presse (AFP), mardi 1er décembre.

Depuis le 1er janvier 2020, le montant du revenu minimum net s'élève à 1219 € mensuels. Une hausse comprise entre 1 et 1,2 % au 1er janvier 2021 représenterait une augmentation du Smic net d'une quinzaine d'euros par mois. 

Partager cet article :