Rupture de la période d'essai à l'initiative de l'employeur : ai-je droit aux allocation chômage ?

J'ai quitté un CDI où j'ai travaillé pendant un an et demi pour un autre CDI, et ma période d'essai de mon nouveau travail est de deux mois. Il prendra fin le 19 juin, mais je suis pas sûr qu'il me garde ou pas. Au cas où il me garderai pas, est -ce que j'ai le droit au chômage ! Car cela m'inquiète beaucoup, car en plus je ne peux pas toucher le RSA car j'ai moins de 25 ans.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

La réponse de notre expert

En principe, ne peuvent être indemnisés au titre du chômage que ceux qui ont perdu leur emploi de manière involontaire. Sont visées par la pertes involontaire d’emploi :

  • le licenciement,
  • la rupture conventionnelle ;
  • la fin d’un contrat à durée déterminée ;











L’affiliation s’apprécie au cours d’une période de référence de 28 mois qui précède la fin de contrat de travail ou de 36 mois pour les personnes de plus de 50 ans (article 3 du règlement annexé à la convention d’assurance chômage du 19 février 2009).





  • ou 57,4 % du salaire journalier de référence.

Par ailleurs, le montant brut de l'allocation journalière ne peut être supérieur à 75 % du salaire journalier de référence.

df
Publié le