Le Smic en hausse de 34 euros au 1er octobre

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Maciek_Schulz

Combien est-on payé au Smic ? 1 554,58 euros brut par mois depuis le 1er janvier 2021. Soit 1 231 euros net. Ces montants vont être réévalués à la hausse dès le 1er octobre, au regard de l'inflation galopante constatée ces derniers mois.

L'indice des prix à la consommation (hors tabac) des ménages du premier quintile a gagné 2,19 % en août par rapport à novembre dernier. Ces chiffres, publiés par l'Insee ce mercredi 15 septembre, sont utilisés dans la formule de revalorisation automatique du Smic, lorsque cette inflation se situe au-dessus des 2 %. 

Smic en hausse de 34 euros

Ainsi, le Smic horaire brut augmentera, dès le 1er octobre, de 2,2 %, passant de 10,25 euros à 10,48 euros. Le Smic mensuel brut, lui, passera de 1 554,58 euros à un peu moins de 1 589,47 euros, soit une hausse de 34 euros brut.

Le Smic devrait être revalorisé de nouveau au 1er janvier 2022, comme chaque année, selon la même formule, sans que l'on s'attende à y voir un coup de pouce. 

En vidéo : 2 minutes pour comprendre : Comment le Smic peut-il augmenter ?

Le montant du Smic en 2021

Le Smic a ainsi augmenté au 1er janvier 2021 d'un peu moins de 1 %, portant son montant à 10,25 euros brut de l'heure et 1 554,58 euros brut par mois. C'est le résultat d'un savant calcul, dont le dernier paramètre a été publié ce mardi matin par l'Insee. 

Même sans coup de pouce, il en résulte un gain de pouvoir d'achat, dans la mesure où l'inflation se situe à un niveau plus bas que cette revalorisation. 

Comment est calculé le nouveau montant du Smic ?

La revalorisation automatique du Smic est calculée chaque année en fonction de deux critères : l'inflation constatée pour les 20 % des ménages aux plus faibles revenus et la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier et employé. On estime à près de 2,5 millions le nombre de travailleurs français payés au Smic. 

 

A lire aussi