Démissionner pour partir vivre avec son ami donne-t-il le droit aux allocations chômage ?

Je souhaite (37 ans) démissionner de mon travail (secrétaire depuis 4 ans dans cette entreprise) car mon concubin qui a 37 ans (nous nous fréquentons depuis 1 an et 2 mois) habite et travaille loin de mon lieu de travail (148 km aller soit 296 km aller/retour). Nous avons pris ensemble (bail aux 2 noms) un appartement (depuis 4 mois) au milieu de chaque lieu de travail (soit pour moi 124 km aller et pour lui 70 km aller) pour faciliter et tester notre vie de couple. Lui a gardé également son habitation qui est à côté de son lieu de travail (10 km aller) au cas où j'aurais trouvé un nouveau travail dans le coin.N'ayant rien trouvé à ce jour, nous comptons habiter chez lui et laisser l'appartement que nous avions pris à deux (trop de frais d'avoir 2 habitations).Donc, mes questions sont :- Si je démissionner pour vivre avec lui, ai-je droit au chômage ?- Dois-je me pacser pour avoir des indemnités chômage?- Et si je n'ai droit à aucune indemnité chômage, au bout de combien de temps mon dossier peut-être révisé pour toucher des indemnités ?

La réponse de notre expert

Plusieurs conditions doivent être réunies (article L.5421-1 du Code du travail) pour bénéficier des allocations chômage :

  • justifier d’une durée d’assurance suffisante, appelée "période d’affiliation" (article 3 du règlement UNEDIC) ;
  • être inscrit sur la liste des demandeurs d'emploi ;
  • être à la recherche d'un emploi ;
  • avoir moins de 60 ans ou moins de 65 ans quand l'allocataire ne peut bénéficier d'une retraite à taux plein à 60 ans ;
  • être physiquement apte à l'exercice d'un emploi (article 4 d du règlement UNEDIC) ;
  • résider sur le territoire français (article 4 f du règlement UNEDIC) que constitue la France métropolitaine, les DOM et la collectivité territoriale de Saint-Pierre-et-Miquelon ;
  • avoir involontairement perdu son emploi.





  • la démission du salarié pour suivre son conjoint ou concubin qui change de résidence pour exercer un nouvel emploi. Le demandeur doit alors justifier de sa qualité de concubin (par exemple en fournissant des justificatifs de domicile). Le règlement UNEDIC ne fixe pas de délai maximal entre le déménagement et la démission du concubin. En cas de délai important, le caractère légitime de la démission reste alors soumis à l’appréciation de l’ASSEDIC.
  • la démission du salarié dont le départ s’explique par son mariage ou la conclusion d’un Pacs entraînant un changement de résidence lorsque moins de deux mois se sont écoulés entre la fin de l’emploi et le mariage ou le Pacs (Arrêt de la chambre sociale de la Cour de Cassation du 28-3-2001)







df
Publié le

D'autres questions / réponses

Toutes les questions

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Sur le même thème