CDD courts : une taxe pour les limiter

Sept embauches sur dix sont des CDD de moins d'un mois, afin de limiter le recours aux contrats courts, un système de bonus-malus sera instauré à compter du 1er janvier 2020 dans sept secteurs d'activité. Sont concernés, entre autres, l'agro-alimentaire, l'hébergement-restauration, la production et la distribution d'eau, le transport et l'entreposage.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Un bonus-malus pour éradiquer les CDD
© Artem

Il minore le taux de cotisation chômage des entreprises qui privilégient les embauches stables. À l’inverse, en majorant ce taux, il pénalise celles qui recourent trop souvent aux contrats à durée déterminée (CDD) courts et qui font ainsi financer les creux de leur activité par l’Assurance-chômage.

df
Thibault Bertrand
Publié le

Partager cet article :