Les droits des bénévoles

Vous souhaitez mettre votre bonne volonté et votre expérience au service des associations ? Que vous soyez mineur, étudiant, salarié, chômeur ou retraité, vous pouvez donner librement de votre temps, de nombreux dispositifs vous y encouragent.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
7mn de lecture
Un sauveteur en mer bénévole devant son canot de sauvetage
© Antoine Soubigou. Yoann Sanson, patron du Mona Rigolet depuis 2012, est responsable des 14 membres d’équipage du bateau de sauvetage de la SNSM de Goury-La Hague.

Le bénévolat consiste à s’engager gratuitement pour une personne ou dans l’une des 1,5 million d’associations françaises. Contrairement au volontariat, pour lequel on signe un contrat et où l’on est indemnisé, le bénévolat s’exerce librement, en dehors de son temps professionnel, et n’est pas rémunéré.
Le bénévole peut seulement être remboursé de ses frais (déplacement, hébergement, etc.). Même s’il existe quelques restrictions selon les statuts, tout le monde peut faire du bénévolat.

df
Marianne Leclère
Publié le

Partager cet article :